Lancement en Côte d'Ivoire de la 8ème Semaine africaine de la vaccination

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - La ministre ivoirienne de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Raymonde Goudou-Coffie, a procédé lundi au lancement officiel de la 8ème Semaine africaine de la vaccination portant sur le thème "Les vaccins ça marche, faites votre part".

Instituée en 2011, la Semaine africaine de la vaccination est une campagne de sensibilisation dont l'objectif est de maintenir la vaccination au premier rang des programmes d’action nationaux et régionaux, grâce au plaidoyer et aux partenariats.

Le lancement officiel de cette Semaine de la vaccination a été couplé à celui de la première campagne nationale de communication pour la promotion de la vaccination, d'une durée d'un mois et qui s'achèvera en fin mai 2018.

La ministre Goudou-Coffie a relevé l'importance de la vaccination dans la prévention des maladies et les efforts du gouvernement ivoirien pour une couverture vaccinale optimale.

"Le vaccin joue un rôle très important dans la prévention de la maladie. Le gouvernement a fait sa part en achetant les vaccins et en faisant en sorte qu’il n’y ait pas de rupture. Environ 14 milliards de FCFA ont été consacrés à l’achat des vaccins", a indiqué Mme Goudou-Coffie.

Elle a encouragé les mères et les jeunes femmes à se faire vacciner elles-mêmes ainsi que leurs enfants.

Selon le conseiller-Pays pour le Programme élargi de vaccination, Dr Abdoulaye Yam , la Semaine africaine de la vaccination constitue une stratégie pour rapprocher davantage les services de Santé des populations qui ont un accès limité aux services de Santé courants.

"C’est également l’occasion de mieux faire comprendre l’importance de la vaccination, de s’assurer que chaque enfant reçoit tous les vaccins de base et de routine et continue d’être vacciné durant l’adolescence et à l’âge adulte, également de s’assurer que tout le monde est à jour de ses vaccins, peu importe l’âge et enfin, de saisir les opportunités de recevoir d’autres interventions qui sauvent des vies", a ajouté Dr Yam.

La Semaine africaine de la vaccination prend fin le 16 mai courant.

Depuis la première édition, en 2011, la Semaine africaine de la vaccination a permis de vacciner plus de 150 millions de personnes, tous âges confondus, d’administrer de la vitamine A et des comprimés pour le déparasitage à des millions de personnes et, enfin de dépister puis traiter près de 35 millions d’individus pour la malnutrition.
-0- PANA BAL/JSG/IBA 08mai2018

08 may 2018 07:43:06




xhtml CSS