Lancement du programme de prévention sur les axes migratoires

Bamako- Mali (PANA) -- Les autorités régionales de la ville malienne de Sikasso (380 km au sud de Bamako) ont procédé lundi au lancement des activités de prévention contre le SIDA sur les axes migratoires de l'Afrique de l'Ouest (PSAMAO), a constaté la PANA sur place.
Le PSAMAO vise à augmenter, au sein de la population cible du monde du transport routier, l'utilisation correcte et systématique des préservatifs en vue de diminuer les risques de propagation de la pandémie, indique-t-on.
Le programme concerne la Côte d'Ivoire, le Burkina Faso, le Mali et le Togo où des enquêtes menées dans chacun de ces pays ont démontré l'existence des mêmes comportements à risque.
La région de Sikasso, frontalière de la Côte d'Ivoire, du Burkina Faso et de la Guinée, à un taux de prévalence estimée à 5%, contre un taux national d'environ 3%, révèlent des sources médicales.
Le lancement de ce programme de lutte contre le SIDA sur les axes routiers a été organisé par Population Service International (PSI/MALI) et a regroupé à Sikasso, outre les autorités régionales, les représentants des ONG opérant dans le domaine de la santé ainsi que les responsables des syndicats de transporteurs.

09 octobre 2001 12:30:00




xhtml CSS