Lancement d'un rapport sur la protection du consommateur africain

Bamako- Mali (PANA) -- Le ministre malien de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche, Seydou Traoré, a lancé samedi à Bamako le premier rapport sur "l'Etat de la protection du consommateur et de la qualité de la vie en Afrique".
Commandité par le bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation internationale des consommateurs (OIC), ce rapport, effectué en 2002 dans 14 pays africains, fait ressortir les liens entre consommation, développement et qualité de la vie des consommateurs du continent.
Il met en exergue l'Index pour la protection des consommateurs (IPC), un outil qui permet de mesurer l'efficacité des législations et des institutions nationales chargées de la protection du consommateur dans les 14 pays concernés.
L'IPC a permis le classement des 14 pays selon leur performance et degré de protection des consommateurs, suivi de recommandations aux gouvernements respectifs et aux associations nationales de consommateurs.
Le Mali occupe le huitième rang dans l'indice général de la protection des consommateurs (IGPC), tandis que le Sénégal se classe 13è juste devant le Tchad (14è).
"Nous percevons notre rang comme un défi à relever.
Le gouvernement, en relation avec les autres acteurs -dont les associations de consommateurs et les opérateurs économiques-, s'emploiera à ce que notre pays occupe dans les prochaines années une meilleures position", a déclaré lors de la cérémonie de lancement le ministre malien de l'Agriculture.
La présidente de l'Association des consommateurs du Mali(ASCOMA), Mme Coulibaly Salimata Diarra, a de son côté souhaité que le rapport permette de développer davantage de meilleures stratégies favorables à la promotion des droits humains et des droits du consommateur africain.
Le lancement du rapport a marqué la fin d'un séminaire international d'une semaine organisé à l'intention des dirigeants des organisations africaines de consommateurs et de 26 journalistes issus de 30 pays africains, en vue de renforcer leurs aptitudes dans les techniques de protection des intérêts des consommateurs.
La rencontre de Bamako a été organisée par bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation internationale des consommateurs (OIC), en partenariat avec l'ASCOMA, avec le parrainage de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) et le centre de formation de Deutsche Welle.

15 mars 2003 16:52:00




xhtml CSS