Lamamra salue le déroulement des élections en Guinée-Bissau

Syrte- Libye (PANA) -- Le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l'Union africaine (UA), M.
Lamamra, s'est félicité, lundi, du déroulement de l'élection présidentielle organisée dimanche en Guinée-Bissau, exprimant l'espoir que les résultats seront acceptés par toutes les parties et que la communauté internationale ne laissera pas seul ce pays une fois les résultats des élections connus.
M.
Lamamra a, à ce propos, affirmé qu'il s'agit d'accompagner la Guinée-Bissau dans une convalescence qu'il faut transformer en une guérison complète, appelant à s'attaquer aux problèmes structurels du pays, notamment ceux liés à l'économie et au trafic de drogue et à la mobilisation de la communauté internationale pour aider la Guinée- Bissau à réussir après cette élection.
Evoquant les problèmes liés aux situations de changements anticonstitutionnels de gouvernement, le commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité s'est réjoui du retour à l'ordre constitutionnel en Mauritanie, saluant les parties mauritaniennes et les parties africaines ainsi que la communauté internationale qui ont contribué à la mise en œuvre d'une solution africaine consensuelle à un problème africain.
Il a indiqué qu'un Groupe de contact international a été établi sur la Guinée et déploré que le processus dans ce pays n'évolue pas de manière positive ni à la vitesse souhaitée et annoncé qu'un rapport sera transmis à cet effet aux dirigeants africains.
Au sujet de la situation à Madagascar, M.
Lamamra a fait état de blocages qui, a-t-il espéré, pourront être surmontés rapidement, affirmant qu'au niveau de l'UA il reste le parachèvement de la mise en place de l'architecture africaine de paix et de sécurité citant, à ce propos, les recommandations faites par le panel des Sages de l'Afrique sur les crises liées aux élections qu'il espère voir adopté par les chefs d'Etat africains afin de doter le continent d'outils d'intervention préventifs pour éviter des crises découlant des élections.
Le commissaire de l'UA a également révélé l'existence d'un document spécifique qui sera soumis aux dirigeants africains pour rehausser l'efficacité de l'UA en matière de prévention contre les changements anticonstitutionnels de gouvernement.
Le responsable africain de la paix a appelé les Etats africains a consentir davantage d'efforts et de sacrifices pour régler les problèmes qui se posent dans le continent africain vu l'existence d'une possibilité de mettre en œuvre d'une manière audacieuse et déterminée des solutions africaines aux problèmes africains et que la communauté internationale n'attend que cette volonté pour coopérer et soutenir l'Afrique dans ses projets de réalisation de la paix et de la stabilité.

29 juin 2009 15:30:00




xhtml CSS