La vie de Mandela, une source d’inspiration pour le monde, selon Ban Ki-moon

New York, Etats-Unis (PANA ) - Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a rendu  mardi un vibrant hommage à Nelson Mandela, affirmant que la vie et l'héritage de l'ancien président sud-africain étaient une source d'inspiration pour son pays et le monde entier.

Dans son discours, dont une copie a été transmise à la PANA à New York, il a comparé, mardi, Mandela à un grand ''baobab dont les racines profondes traversent toute la planète''. Le héros de la lutte anti-apartheid est décédé jeudi dernier à l'âge de 95 ans.

M. Ban intervenait en présence d'une centaine de chefs d'Etat et de gouvernement ainsi que 90.000 personnes lors d'une cérémonie d'hommage au disparu, organisée au grand stade de Soweto, dans la banlieue de Johannesburg.

Il a déclaré: ''Nelson Mandela a été l'un des plus grands chefs de notre temps, il a été l'un des plus grands maîtres et il a enseigné par l’exemple. Il a beaucoup sacrifié et était prêt à tout abandonner pour la liberté et l’égalité, la démocratie et la justice''.

''C’est la compassion de Mandela qui se démarque le plus. Il était en colère contre l’injustice, pas contre des individus. Il détestait la haine, pas les gens pris dans ses griffes. Il a montré la puissance impressionnante du pardon et celle de relier les gens entre eux et  le vrai sens de la paix'', a-t-il souligné.

Pour le chef des Nations unies, le héros de la lutte anti-apartheid et icône de la société multiraciale en Afrique du Sud, était à la fois un ''cadeau'' et une ''leçon'' à partager avec toute l'humanité.

Il a rappelé la transformation démocratique de l'Afrique du Sud, relevant dans cette évolution, une victoire réalisée par et pour les Sud-Africains.

''Mais, c'était aussi un triomphe pour les idéaux de l'Organisation des Nations unies et pour n'importe qui, n'importe où, qui a connu le poison des  préjugés'', a-t-il affirmé.

Ban Ki-Moon a relevé le travail de l'ONU mené aux côtés de Mandela et d'autres combattants de la liberté pour la fin de l'apartheid. ''Nous avons utilisé tous les outils que nous avions:  sanctions, embargo sur les armes, boycott des rencontres sportives, isolement diplomatique''.

''Nous l’avons (l'apartheid) dénoncé haut et fort à travers le monde'', a-t-il encore souligné. ''L’apartheid a été vaincu, mais comme il l’aurait dit: Notre lutte continue contre les inégalités et l'intolérance, et pour la prospérité et la paix'', a-t-il ajouté.

A l'assistance, le Secrétaire général de l'ONU a lancé: ''Nelson Mandela nous a montré la voie avec un cœur plus grand que ce stade et un sourire contagieux qui pourrait facilement alimenter ses lumières. En fait, il a illuminé le monde''.

Cependant, il a toutefois estimé qu'il était maintenant du devoir de tous ceux qui aimaient Mandela, de garder sa mémoire vivante dans les cœurs et d'incarner son exemple dans leurs vies.

Ancien avocat et défenseur des droits de l'homme, Nelson Mandela a été prisonnier d'opinion pendant 27 ans. Prix Nobel de la paix, Madiba a été le premier président démocratiquement élu de l'Afrique du Sud de l’ère post- apartheid, mais surtout le premier noir à diriger ce pays.

-0 - PANA AA/VAO/AKA/AB/TBM 11dec2013

10 décembre 2013 20:44:31




xhtml CSS