La tension a baissé à Tripoli après le cessez-le-feu

Tripoli, Libye (PANA) - Quatre jours après la signature d'un accord de cessez-le-feu sous l'égide de la Mission d'Appui des Nations Unies en Libye (UNSMIL), la baisse de la tension se poursuit toujours, signe de la solidité de la trêve après les affrontements meurtriers qui ont secoué la banlieue sud de Tripoli.

Toutes les parties au conflit ont respecté l'accord de cessez-le-feu, s'abstenant  de violer la trêve conclue mardi dernier.

Les deux principaux belligérants, le Bataillon 7 et la Brigade des Thowars de Tripoli, ont accepté cet accord de cessez-le-feu, s'engageant à en respecter  les termes, une attitude qui a rendu optimistes les observateurs pour qui la trêve permet le déploiement des troupes d'interposition entre les deux camps.

L'accord stipule un cessez-le-feu et la fin des hostilités à Tripoli, protège les civils et respecte les droits de l'Homme, comme prévu dans la législation nationale et internationale et préserve l'inviolabilité de tous les biens publics et privés.  

Assurer la réouverture de l'aéroport de Maïtiga, dans la banlieue-est de Tripoli, et de toutes les routes de la capitale qui y conduisent, ainsi que s’abstenir de toute action pouvant conduire à des affrontements armés figurent dans le document signé.
-0- PANA BY/IS/SOC 08sept2018

08 september 2018 16:33:59




xhtml CSS