La télévision privée béninoise "Golfe TV" interdite de couverture des activités politiques

Cotonou, Bénin (PANA) - Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) vient d’interdire de couverture d’activités politiques la chaîne de télévision privée commerciale "Golfe Télévision", par une mesure conservatoire notifiée ce  jeudi à la chaîne.

Selon la décision portant mesure conservatoire dont la PANA a obtenu copie, "la chaîne privée commerciale Golfe Télévision est interdite de journal télévisé, de traitement de tout élément lié à l’élection présidentielle de 2016, de couverture et de diffusion de toute activité politique jusqu’à nouvel ordre".

La chaîne qui, dans une décision antérieure avait été mise en demeure de présenter des excuses à la HAAC pour un certain  nombre  d’éléments contraires aux textes en vigueur, ne s’était pas exécutée, violant ainsi les dispositions de la loi organique relative à la HAAC.  

Les responsables de la télévision privée avaient été entendus en audition publique le 26 janvier par la plénière des conseillers pour non respect de la décision portant réglementation des activités des médias pendant la période de précampagne pour l’élection présidentielle de l’année 2016 et pour avoir tenu des propos désobligeants à l’endroit de la HAAC et des propos graves susceptibles de porter atteinte à la sécurité de l’Etat.

Au cours de cette audition, rappelle-t- on, le président directeur général de la télévision aurait "fait montre d’une attitude de défiance vis-à-vis des membres de la HAAC" avant de  reconnaître les reproches. Il a alors fait son mea culpa et accepté de présenter ses excuses publiques dans les mêmes formes que les déclarations désobligeantes faites vis-à-vis de l’institution et ses membres.

Depuis la notification de la décision, la télévision ne s’est pas exécutée, amenant ainsi le président de la HAAC à recourir à la mesure conservatoire.

Selon la procédure en vigueur, le président devra notifier la mesure aux autres conseillers au cours d’une session; les responsables de l’organe seront par la suite entendus en audition publique avant la prise d’une éventuelle décision de levée de la sanction.
De l’avis de plusieurs observateurs, cette mesure conservatoire qui intervient à une semaine de la campagne électorale pour la présidentielle du 28 février portera un grand coup à ladite télévision privée commerciale.
-0- PANA IT/TBM/SOC  04février2016

04 février 2016 20:20:55




xhtml CSS