La task force de la CEDEAO exhorte les Etats membres à respecter les critères de convergences pour une monnaie unique en 2020

Niamey, Niger (PANA) - La 4ème Réunion de la Task Force présidentielle sur le programme de la monnaie unique de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)  tenue mardi à Niamey, a exhorté les Etats membres de la CEDEAO à prendre les mesures nécessaires, notamment le respect des critères de convergences  qui permettront de réaliser les objectifs de création de la monnaie unique de la CEDEA0 à l'horizon 2020.

Dans un communiqué final rendu public à l’issue de cette réunion, les chefs d’Etat du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, du Nigéria Muhammadu Buhari, de Côte d’ivoire Alassane Dramane Ouattara, du Togo Faure Essozimna Gnassingbé et du Niger, Issoufou Mahamadou ont  La taskforce a exhorté les Etats membres à poursuivre les réformes structurelles engagées pour s’affranchir des fluctuations des cours des matières premières et permettre á leurs économies d’être plus résilientes face aux chocs exogènes.

La taskforce a salué les progrès réalisés par l’ensemble des institutions de la CEDEAO impliquées dans la conduite des activités de  la feuille de route de la monnaie unique de la   CEDEAO et réaffirmé son engagement dans la poursuite et l’accélération de l’intégration économique et monétaire de la CEDEAO.

Les cinq chefs d’Etat ont réaffirmé leur ferme volonté à œuvrer à l’atteinte des objectifs des pères fondateurs de la CEDEAO de doter la région d’une union monétaire en vue de d’accélérer la construction d’un espace de prospérité et de solidarité.
Elle a par ailleurs instruit le comité ministériel à l’effet de se réunir dans un délai de 3 mois pour proposer une nouvelle de feuille de route en vue d’accélérer la création de la monnaie unique en 2020.

Enfin les chefs d’Etats membres de la task force ont décidé de tenir leur prochaine réunion à Accra (Ghana) en février 2018.
La session extraordinaire de la CEDEAO tenue à Dakar (Sénégal) le 23 octobre 2013, rappelle-t-on, avait désigné, dans le cadre d’un Haut-comité, Issoufou Mahamadou  et Nana Akufo Addo, pour superviser le processus de création de la monnaie unique de l’espace communautaire.

Le Comité a ensuite été élargi aux présidents de la Côte d’ivoire, du Nigéria et du Togo, assurant la présidence en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.

Ouvrant les travaux de cette rencontre, le chef de l’Etat nigérien, Issoufou Mahamadou,  a révélé qu’à l’issue de l’évaluation de la mise en œuvre de la feuille de route sur la monnaie unique, "le Conseil de Convergence, lors de  sa réunion du 17 janvier 2014, a fait ressortir de nombreux défis qui exigent l’abandon de l’approche à deux vitesses, pour aller directement à la création d’une monnaie unique en 2020".

Pour ce faire, a-t-il dit, les chefs d’Etat ont convenu de mettre en place chacun un Comité d’experts dont la mission est de les assister dans la conduite de ce projet, ainsi que de se réunir de manière alternée au Niger et au Ghana, afin de constater l’état d’avancement du programme.

"La mise en place d’une monnaie unique est à la fois une décision économique et politique, les enjeux sont importants et les défis multiples et redoutables", selon Issoufou Mahamadou.

Une monnaie unique, en réduisant les coûts des transactions, en faisant converger les taux d’inflation et en assurant la transportabilité des capitaux, renforcera les échanges des biens et des services, amplifiera la croissance économique et donc, la prospérité des peuples de chacun de nos pays, a-t-il assuré.

Créée par le Traité de Lagos, le 28 mai 1975, la CEDEAO entend promouvoir la coopération et le développement dans les domaines, notamment de l’économie, des transports, de l’industrie, de la communication, des télécommunications, de l’énergie, des questions financières et monétaires, au sein des Etats membres : Cap Vert, Bénin, Burkina Faso, Côte d’ivoire, Sénégal, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Sierra Leone, Liberia, Niger, Nigeria, Togo, Mali, Ghana, Gambie.

-0- PANA SA/TBM/SOC  24OCT2017

24 octobre 2017 22:30:22




xhtml CSS