La situation reste stable au Darfour, selon la MINUAD

Dar es-Salaam- Tanzanie (PANA) -- La plupart des personnes déplacées par les combats entre factions qui ont éclaté en mars dans le Darfour-Sud sont rentrées chez elles suite à la stabilisation de la situation sécuritaire, a confirmé mardi la Mission ONU-UA au Darfour (MINUAD).
Une mission d'évaluation inter-agences de quatre jours, organisée par la MINUAD, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) et l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) dans les villages de Guldo et Thur, dans la région de Jebel Marra, dans le Darfour-Sud, a estimé qu'environ 2.
000 personnes déplacées internes restaient dans des communautés d'accueil.
Dans un communiqué remis à la presse, la MINUAD déclare que la mission, la première dans la région cette année, était destinée à confirmer le nombre de personnes déplacées par les combats entre factions et déterminer les besoins humanitaires.
Les autres localités de la région de Jebel Marra restent encore inaccessibles pour la MINUAD et les organismes d'aide qui dépendent de la Mission pour leur fournir des escortes de sécurité.
Par ailleurs, la MINUAD, qui continue de surveiller étroitement la situation, a appelé toutes les parties dans la région rebelle du Darfour à s'abstenir de tout nouvel usage de la force.

04 mai 2010 12:09:00




xhtml CSS