La situation de la Planification familiale demeure encore une préoccupation majeure au Niger

Niamey, Niger (PANA) – La situation de la Planification familiale demeure encore une préoccupation majeure au Niger, malgré les efforts fournis par le gouvernement et ses partenaires au développement dans le domaine, a indiqué, mardi, le Dr Kaffa Rakiatou Christelle Jackou, ministre nigérienne de la Population dans un message à l’occasion de la Journée mondiale de la Population.

D'après les données de l'Enquête Démographique et de Santé réalisée en 2012, le niveau d'utilisation de la contraception moderne a connu une légère augmentation passant de 5% en 2006 à 12% en 2012 ; seulement, 14% des femmes en union utilisent une méthode de contraception, dont 12% de méthode moderne et 2% de méthode traditionnelle. La prévalence contraceptive moderne est environ trois fois plus élevée en milieu urbain qu'en milieu rural.

L'analyse de ces statistiques a démontré que cette situation résulte principalement des problèmes liés à l'accès à l'information et aux services de la Santé de la reproduction en général et à la Planification familiale en particulier. Mme Kaffa Rekiatou Christelle Jackou a tout de même salué les avancées enregistrées par le Niger au plan institutionnel en vue d'améliorer la situation.

La ministre a, entre autres, souligné quelques avancées notamment, l'adoption d'une loi sur la Santé de la reproduction qui favorise l'accès aux services de la Santé de la reproduction ; l'élaboration de deux Plans de Développement sanitaire pour la période 2005-2010 et 2011-2015 ; l'élaboration d'un Programme National de la Santé de la Reproduction et d'une feuille de route pour la réduction de la mortalité maternelle et l'élaboration d'un Plan Stratégique de Sécurisation des produits de la Santé de la Reproduction.

Le Niger a, en outre, mis en place un Projet «Autonomisation des femmes et dividende démographique au Sahel» qui accorde une place de choix à la promotion de la Planification familiale. Le pays a également élaboré un Plan d'action national pour la Planification familiale 2013-2020 qui ambitionne d'atteindre un taux de prévalence contraceptive de 50% à l'horizon 2020.

La Journée mondiale de la Population (JMP) est instituée par les Nations Unies depuis 1987. Cette année, la célébration est axée sur le thème «Planification familiale: autonomiser les personnes, développer les nations».
-0- PANA SA/IS/IBA 11juil2017

11 july 2017 15:22:05




xhtml CSS