La révision des fondements de la Francophonie est un outil important pour orienter son avenir, selon Hamidou Kassé

Dakar, Sénégal (PANA) – Le président du Comité scientifique préparatoire du 15ème sommet de la Francophonie, M. El Hadj Hamidou Kassé, a indiqué mercredi, à Dakar que la révision des fondements et du parcours de la Francophonie depuis sa création jusqu’à nos jours, permettra à la société francophone de mieux envisager son avenir et de relever ses nombreux défis.

''Nous devons revisiter le parcours de la Francophonie et ses fondements culturels, éducatifs et linguistiques pour mieux envisager l’avenir à travers la recherche de solution aux nombreux défis tels que les défis numériques, les droits des femmes et des jeunes, la question de l’emploi et la francophonie économique'', a-t-il déclaré lors de la cérémonie d’ouverture du colloque international sur l'historique de la Francophonie, qui a pour thème, ''La Francophonie : de l’inspiration originelle aux défis actuels et futurs''.

La rencontre, qui se tient en prélude au 15ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie prévu les 29 et 30 novembre à Dakar, va permettre à plusieurs universitaires et chercheurs de revisiter l’histoire et les grandes mutations de la Francophonie dans tous les domaines, afin d’approfondir les données de son présent d’une part et d’interroger ses orientations futures, d’autre part.

Selon les organisateurs, le colloque a pour ambition de jeter les jalons d’un futur possible de la Francophonie, à l’aune des évolutions significatives de cette époque, notamment des grandes inflexions de la communauté internationale comme le passage aux Objectifs de Développement Durable.

Un accent particulier sera mis également sur l’action d’Abdou Diouf, Secrétaire général de l’Organisation Internationale de la Francophonie (Oif), au moment où il achève son mandat et met un terme à une carrière politique et administrative particulièrement longue et riche.

Au cours de trois jours, les réflexions seront articulées autour de cinq sous-thèmes à savoir, ''La Francophonie des pères fondateurs'', ''Francophonie: diversité culturelle, linguistique et éducation'', "Francophonie: démocratie, droits de l’Homme, paix et relations internationales'', ''Mondialisation et développement durable: le tournant de Dakar'', et ''La Francophonie de demain: rôle des femmes et des jeunes face au futur''.

L’événement a été organisé par le Comité scientifique préparatoire et a vu la participation de plusieurs officiels et ambassadeurs de la Francophonie.

Il a été présidé par le ministre de la Culture et de la Communication du Sénégal, M. Mbagnik Ndiaye, qui a rappelé les initiatives du Sénégal pour la réussite du 15ème sommet.

La Francophonie, rappelle-t-on, a vu le jour la 20 mars 1970 à Niamey au Niger, grâce aux présidents Léopold Sédar Senghor du Sénégal, Hamani Diori du Niger et Habib Bourguiba de la Tunisie, qui en sont ainsi les pères fondateurs.

Elle compte actuellement 77 Etats et de gouvernements membres répartis sur les cinq continents.
-0- PANA KAN/BEH/IBA    29octobre2014

29 octobre 2014 18:42:31




xhtml CSS