La presse béninoise rend hommage à Nelson Mandela

Cotonou, Bénin (PANA) - Les journaux béninois parus cette semaine ont unanimement rendu hommage à l’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, décédé le 5 décembre dernier à Johannesburg à l’âge de 95 ans.

Sous le titre "Le plus grand Africain du siècle s’en est allé", "La Nouvelle Tribune" écrit:              "L’image qui reste aujourd’hui de Madiba est celle de l’homme qui a libéré son peuple de cette ségrégation raciale, dénommée apartheid, celui de l’homme qui a pu ensuite réconcilier les peuple noir et blanc de l’Afrique du Sud, et enfin celui de l’homme qui a conduit cette nation arc-en ciel vers la démocratie".

"Fraternité" rend compte de l’hommage rendu à l’illustre disparu par l’Union fait la nation (UN-plus grand regroupement de l’opposition béninoise) dont le porte-parole déclare: "Vous êtes resté toute votre vie fidèle à votre idéal. Plus qu’un grand dirigeant politique, vous avez été, pour les temps présents, le modèle de la vertu universelle. Merci de nous avoir distingués de la plus belle manière dans le cours de l’histoire. Par le flambeau que vous avez porté en ce monde, vous l’avez illuminé et revigoré. Merci Mandela".

Le journal conclut que malgré son aura internationale et les multiples hommages qui ne cessent de pleuvoir sur sa mémoire, depuis sa disparition, le premier président noir sud-africain qui a consacré toute sa vie pour la cause de la justice et de la vérité, reçoit aussi des lauriers en terre béninoise.

"Les 4 vérités", pour sa part, rapporte le message du gouvernement béninois qui a inscrit dans le livre de condoléances :  "Avec cette disparition, le continent africain vient de perdre un de ses grands et dignes fils dont le parcours héroïque exceptionnel force l’admiration et le respect de plus d’un à travers la planète toute entière….".

"La presse du jour" retient de l’hommage du président béninois à Mandela la notion de pardon et s’interroge : "Boni Yayi parle de pardon (Saura-t-il faire le pas ?)".

Le quotidien rapporte les propos du président béninois dans une interview avec Radio France Internationale où il dit retenir de Mandela, le pardon, le fait de savoir pardonner à ses adversaires et suggère à Boni Yayi de "passer effectivement à l’acte pour le bien de notre cher et beau pays le Bénin".

Ramenant ses propos à l’actualité nationale, le quotidien demande au président béninois de pardonner aux personnes citées dans les affaires de tentative d’empoisonnement du chef de l’Etat et tentative de coup d’Etat, s’il veut vraiment mettre ses pas dans ceux de Madiba, pour  la paix au Bénin et la réconciliation des fils de ce pays.  

"Le Matinal", à travers une chronique titrée "Pauvre Afrique du Sud…",  lève un coin de voile sur le pays du célèbre disparu et fait remarquer qu’alors que la "Nation arc-en-ciel" est en deuil, et que tous les "grands" de la planète se ruent vers l’Afrique du Sud pour rendre hommage toute cette semaine à Nelson Mandela, la réalité de ce pays nous monte au nez comme de la moutarde.

"L’Afrique du Sud post-apartheid n’est pas le parangon du bien-être pour tous ses habitants. Les défis y sont très nombreux. Les droits de l’Homme y restent une aspiration vaporeuse",  déplore le quotidien.

-0- PANA IT/TBM/IBA  15décembre2013

15 décembre 2013 16:35:26




xhtml CSS