La politique des genres traduite dans plusieurs langues locales

Lusaka- Zambie (PANA) -- Le gouvernement zambien a simplifié et traduit dans plusieurs langues locales le document relatif à sa politique du genre récemment adoptée.
La Zambie a adopté, le 6 mars 2000, une vaste politique nationale sur le genre qui servira de document de base pour la mise en oeuvre des politiques touchant à cette question à travers tous les secteurs.
Tous les ministères sont appelés à prendre des mesures administratives pour se conformer à cette politique.
Selon un membre du secrétariat du gouvernement zambien, M.
Leslie Mbula, la traduction de ce document dans sept langues nationales vise à permettre à un plus grand nombre de personnes à travers tout le pays, de lire elles-mêmes et de comprendre le sujet en question, et de connaître son incidence sur leur vécu quotidien.
"La large vulgarisation des versions traduites de la politique nationale du genre hâtera la prise de conscience et permettra d'en arriver à un consensus plus large sur l'orientation et la conduite que le pays devrait adopter en ce qui concerne l'intégration", a observé Mbula.
Jeudi dernier, la division chargée des questions de genre au secrétariat du gouvernement a organisé, à la périphérie de Lusaka, un atelier pour les traducteurs et les coordinateurs travaillant sur le sujet dans les différents ministères, pour trouver les voies et moyens de "simplifier et de consolider" la nouvelle politique.
Un fonctionnaire ayant pris part à l'atelier a expliqué, vendredi, que l'idée était d'améliorer cette politique afin de la rendre "facile à utiliser et acceptable aux yeux de toutes les personnes parlant différents dialectes, sans tenir compte de leur niveau intellectuel ou de leur rang social".
M.
Eness Chiyenge, le secrétaire permanent de la Division "Genre et Développement", a affirmé que le développement n'avait pas de sens s'il n'était pas lié à la question du genre.
La Zambie compte plus de 20 groupes de langues et 73 dialectes parlés par des tribus différentes, avec, traditionnellement, des réalités culturelles qui guident les hommes et les femmes dans leurs actes quotidiens de manières différentes.
C'est ce processus de socialisation que la politique de genre compte remettre en question, du fait qu'elle a engendré des inégalités affectant, sous diverses formes, aussi bien les individus que les ménages.

21 avril 2001 19:16:00




xhtml CSS