La police démantèle des réseaux de faussaires à travers le Bénin

Cotonou, Bénin(PANA) - Plusieurs réseaux de faussaires ont été démantelés en début de semaine par la police dans plusieurs départements du Bénin, apprend-on ce samedi à Cotonou, de source sécuritaire.

Ces réseaux de faussaires concernent les médicaments falsifiés, la cybercriminalité, l’escroquerie et le cambriolage, indique la même source proche de la direction de la Police.

Plus de 1781.7 kilogrammes de médicaments contrefaits ont été saisis dans l’Alibori (nord-est) et plus de 830 kg dans la commune d’Azovè, dans le département du Couffo au sud-ouest.

Dans le département de l’Ouémé (sud-est) , quarante-et-deux présumés cybercriminels ont été interpellés, 19 à Atchoukpa, 23 dont 20 de nationalité nigériane à Agblangandan, une zone dortoir de Cotonou.

Lors de leur arrestation, onze ordinateurs portatifs et vingt-un téléphones portables ont été saisis à Atchoukpa et 24 téléphones portables Androïd, 20 ordinateurs portatifs, 8 routeurs de Wifi et un tas de "gris-gris" saisis à Agblangandan.

Dans le reste du pays, la traque à la cybercriminalité a permis d’appréhender trois présumés cybercriminels dans le Borgou (nord-est)  et le Mono (sud-ouest).

Plusieurs braquages ont été déjoués dans les départements de l’Atacora (nord-ouest), l’Ouémé (sud-est) et l’Atlantique où le commissariat central de Ouidah - ancien comptoir d’esclaves situé à 50 km de Cotonou -  a réussi à déjouer l’escroquerie d’un douanier malien en visite privée au Bénin.
-0- PANA IT/JSG/SOC 16juin2018.

16 juin 2018 09:43:37




xhtml CSS