La peur d'Ebola gagne à nouveau le Nigeria

Lagos, Nigeria (PANA) - Quinze personnes ont été placées en quarantaine au CHU de Calabar, dans le Sud du Nigeria, après qu'un patient a présenté les symptômes de la maladie à virus Ebola avant de mourir dans l'hôpital, rapporte ce vendredi la presse locale.

Neuf infirmières, un médecin, quatre agents de santé et un patient sont en isolement après que le patient dont l'identité reste inconnue a été hospitalisé avec une forte température, des vomissements, une hémorragie nasale. Le patient est décédé peu après son arrivée à l'hôpital.

Selon le président du Comité consultatif médical de l'hôpital, Dr Queeneth Kalu, un échantillon sanguin du patient a été envoyé pour des analyses, pendant que les personnes en contact avec lui ont été isolées.

Le Dr Kalu a déclaré jeudi à la presse à Calabar, capitale de l'Etat de Cross River, que le Centre nigérian pour le contrôle des maladies (NCDC), le ministère fédéral de la Santé et le gouvernement de l'Etat, mais aussi le département des services publics ont été informés de la situation.

"Le mercredi 7 octobre 2015, nous avons pris en charge un patient qui présentait des symptômes semblables à ceux d'une fièvre virale. Face à la faible probabilité qu'il soit contagieux, nous avons envoyé les échantillons sanguins en analyse et placé en quarantaine les contacts identifiés".

"D'autres informations seront disponibles dès que nous recevrons les résultats des analyses des échantillons", a assuré le Dr Kalu.

Selon le directeur du NCDC, Abdulsalami Nasidi, une équipe médicale est déjà sur le terrain à Calabar.

"L''équipe du NCDC est sur le terrain et des mesures de confinement sont déjà mises en place. Les échantillons sont en cours d'analyse et nous connaîtrons les résultats demain (vendredi)", a-t-il dit.

La peur d'Ebola survient au moment où l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé la perspective de voir la fin de l'épidémie d'Ebola après que les autorités sanitaires ont fait savoir que, pour la première fois, l'Afrique de l'Ouest n'avait pas connu de nouveau cas d'Ebola en une semaine entière. Ce virus mortel a tué plus de 11 000 personnes dans la sous-région depuis 2013.  

Le premier cas d'Ebola au Nigeria a été signalé le 20 juillet 2014 après qu'un Libérien, Patrick Sawyer, a introduit la maladie dans le pays.

Sur un total de 19 cas d'Ebola, sept morts ont été dénombrés dans le pays le plus peuplé d'Afrique avant que l'OMS ne déclare la fin de l'épidémie au Nigeria.
-0- PANA SEG/NFB/JSG/IBA 09ct2015

09 octobre 2015 11:00:48




xhtml CSS