La pénurie de carburant et la mort de Ben Laden dominent la presse au Kenya

Nairobi, Kenya (PANA) - L'assassinat du chef terroriste Oussama Ben Laden et la longue semaine de pénurie d'essence ont fait la une de la presse cette semaine au Kenya, aux dépens des interviews des candidats à la tête de la Cour suprême.

Concernant la pénurie de carburant, le président kényan a usé d'une arme rare, le décret présidentiel, dans un ultime effort pour ramener la stabilité dans le cadre de la distribution des produits pétroliers pendant que le système judiciaire national faisait l'objet d'une grande attention.

La Commission des services judiciaires (JSC), en vue de gagner la confiance totale du public concernant le choix du prochain président de la Cour suprême pour le Kenya dans le cadre de la nouvelle constitution, a autorisé les caméras à diffuser en direct les interviews des dix candidats.

Les juges de la Cour d'appel en lice pour le poste laissé vacant suite à l'adoption de la nouvelle constitution exigeant que le président actuel, Evan Gicheru, quitte son poste dans quelques mois, ont été interrogés sur leurs performances passées.

La JSC, composée d'éminentes personnalités, dont l'Attorney general Amos Wako, ont ouvertement fait part de leurs doutes concernant les actions et jugements passés des officiers supérieurs de justice, accusant certains d'être à la solde de l'exécutif.

Le juge Paul Kihara de la Haute Cour s'est par exemple vu reprocher ses relations étroites avec le président Mwai Kibaki, ce qu'il n'a pas nié, avant de faire remarquer que en 25 ans de service il connaissait beaucoup de personnalités dans le pays.

La mort du chef d'Al Qaida a fait la une des quatre principaux quotidiens du Kenya et dominé les débats sur les ondes de la radio durant toute la semaine.

"Comment les espions américains ont retrouvé Ben Laden", raconte Daily Nation en s'appuyant sur un télégramme faisant état de la traque et de l'assassinat de ce dernier.

Le titre le mieux partagé par l'ensemble des médias est "Comment Obama a mis la main sur Ben Laden".

The Standard va plus loin en affirmant que Al Qaida préparait des attentats en Afrique de l'Est. On rappelle que le Kenya a été déjà par deux fois la cible de ce mouvement terroriste.

La traque du successeur de Ben Laden a également retenu l'attention de la presse cette semaine.

Cette dernière s'est également intéressée à la pénurie de carburant qui a perturbé les transports publics, où des centaines de véhicules sont restés bloqués sur les routes.

Toutefois, la crise du carburant ne s'est pas apaisée, même après qu'un décret présidentiel exigeait la libre circulation des produits pétroliers devenus rares par anticipation à une éventuelle hausse des prix.

-0- PANA AO/BOS/NFB/JSG/SOC 07mai2011

07 mai 2011 15:01:42




xhtml CSS