La nouvelle patronne de l'UA promet de s'attaquer aux crises en RDC et au Mali

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) – La nouvelle présidente de la Commission de l'Union africaine (Ua), Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, a promis lundi de s'attaquer à la crise au Mali, où un groupe séparatiste tente de créer un Etat indépendant.

"Nous ne ménagerons aucun effort pour tenter de résoudre le conflit au Mali et la crise sahélienne; une crise qui risque de se propager dans toute la région, voire même dans le continent", a déclaré Mme Dlamini-Zuma, qui a finalement pris la direction de la Commission de l'UA.

Elle a déclaré que le règlement des conflits tels que ceux du Mali et ceux de la région du Sahel, de l'est de la République Démocratique du Congo (RDC), dans la région des Grands Lacs et en Guinée-Bissau seront une priorité pour la Commission. Elle n'a pas mentionné directement la Somalie.

La Commission continuera également à apporter le soutien nécessaire au Soudan et au Soudan du Sud pour finaliser toutes les questions en suspens entre les deux pays et va s'impliquer activement dans la reconstruction post-conflit et le développement, a-t-elle ajouté.

La nouvelle patronne de l'UA est la première femme africaine élue pour diriger la Commission de l'UA après sa victoire lors de l'élection de juillet face à son adversaire, le président sortant, Jean Ping, du Gabon.

Elle a, au préalable, eu des entretiens avec le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, au cours desquels ils ont réaffirmé leur volonté de travailler ensemble pour le succès de la Commission de l'UA.

Le Premier ministre éthiopien a également organisé un dîner d'adieu au palais présidentiel en l'honneur du président Ping avant de remettre officiellement les symboles de l'Union africaine au Dr Dlamini-Zuma.

"Je cède la place à une grande dame  ... Je suis persuadé que les affaires du continent sont en de bonnes mains", a déclaré M. Ping lundi, lors de la cérémonie de passation de service à Addis-Abeba.

Mme Dlamini-Zuma a également exposé ses priorités pour régler les problèmes de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique, la sécurité alimentaire et l'exploitation des ressources naturelles.

Parmi les domaines prioritaires de la Commission, comme l'a souligné Mme Dlamini-Zuma, figurent la paix, la santé et l'éducation, l'égalité des sexes, le développement des jeunes, le développement des infrastructures, la promotion des échanges intra-africains, le renforcement des capacités de l'Union africaine et la consolidation des relations avec ses principaux partenaires.

L'UA va essayer de définir le plan qui permettra de sortir l'Afrique de la pauvreté pour le  développement, a-t-elle indiqué.
 
La nouvelle patronne de la Commission de l'UA a déclaré qu'avec un quart des terres arables de la planète comme une source de revenus pour 70 pour cent de la population, son plan consiste à aider plus de gens à bénéficier des ressources.

-0- PANA AO/VAO/ASA/TBM/SOC 15oct2012

15 october 2012 21:05:59




xhtml CSS