La mission de l'ONU en Centrafrique condamne les attaques contre les casques bleus

New York, Etats-Unis  (PANA) – La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies de stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) a fermement condamné lundi les attaques répétées contre ses casques bleus après les deux attaques menées contre eux au cours des cinq derniers jours.

Selon la MINUSCA, un convoi logistique escorté par un contingent pakistanais a été attaqué dimanche par un groupe d'individus armés, à environ 20 kms de Dekoa, dans la Préfecture de Nana Gribizi située dans le nord du pays.

Elle a souligné que les casques bleus avaient rapidement réagi et dérouté les assaillants et ont également saisi des armes.

"Cette attaque intervient trois jours après celle d'un convoi en provenance de Bambari sous escorte d'un contingent mauritanien de la Mission entre Grimari et Sibut qui a occasionné 5 blessés parmi les casques bleus. D'après les premières informations, un groupe d'environ 50 éléments armés ont ouvert le feu sur les casques bleus et les civils qui étaient en train de réparer un véhicule du convoi tombé en panne", a-t-il indiqué.

La mission a également qualifié ces attaques de "lâches et d'irresponsables" et exigé la cessation immédiate de telles attaques contre ses casques bleus et ses locaux.

Elle a dénoncé tout discours provocateur accusant à tort ses contingents et a souligné que de telles allégations, dont certaines ont une connotation religieuse, peuvent jeter le doute sur l'impartialité de ses troupes.

La MINUSCA a également souligné que de "tels actes ne resteront pas impunis" et que leurs auteurs et leurs commanditaires répondront de leurs actes devant les cours compétentes, et là où il le faut pour les crimes de guerre".
-0- PANA AA/AR/ASA/TBM/SOC 17oct2016

17 octobre 2016 19:58:00




xhtml CSS