La mission de l'ONU en Centrafrique arrête un gros calibre de la milice anti-balaka

New York, Etats-Unis (PANA) - La Mission de maintien de la paix des Nations unies en Centrafrique (MINUSCA) a annoncé l'arrestation de Rodrigue Ngaibona, chef de la milice Anti-balaka, dans une opération considérée comme étant l'arrestation la plus importante effectuée par la mission pour l'année 2015.

Au cours d'un point de presse tenu ce mardi à New York, le porte-parole des Nations unies, Farhan Haq, a confié aux journalistes que les forces en charge du maintien de la paix servant pour le compte de la  MINUSCA ont appréhendé Ngaibona dans la ville de Bouca, à la suite d'un mandat d'arrêt émis par le procureur de la République centrafricaine.

Selon M. Haq, Ngaibonda qui est par ailleurs surnommé "le général Andilo", a été transporté à la suite de son arrestation à Bossangoa par les Casques bleus, avant d'être remis aux autorités centrafricaines.

Selon toujours le porte-parole des Nations unies, depuis le mois de septembre 2014, la MINUSCA a procédé à plus de 200 arrestations dans le cadre de son soutien aux autorités centrafricaines pour le maintien de l'état de droit.

Pour rappel, plus de deux années de guerre civile et de violences sectaires et ethniques en Centrafrique ont déplacé des milliers de personnes dans le pays en proie à des affrontements continus entre les Sélékas en majorité musulmans et la milice Anti-balaka, en majorité catholique.

Selon les estimations onusiennes, près de 440.000 personnes sont déplacées à l'intérieur du pays alors que 190.000 autres ont cherché refuge dans les pays voisins.

-0- PANA AA/AR/BAD/TBM 20janvier2015

00:00:00




xhtml CSS