La jeunesse ANC dénonce les propos racistes du leader de l'opposition

Le Cap- Afrique du Sud (PANA) -- La Ligue des jeunes du Congrès national africain (ANC, au pouvoir en Afrique du Sud) a condamné les propos qualifiés de "racistes" attribués à Tony Leon, le leader de l'Alliance démocratique (opposition), dans un discours prononcé à l'Université d'Oxford, en Angleterre.
Le chef de file de l'Alliance démocratique (DA) aurait déclaré: "les riches sont bons pour l'environnement, car ils ont moins d'enfants, ont les moyens de s'acheter des technologies plus efficaces et plus propres, utilisent les ressources de manière rationnelle, n'abattent pas les arbres pour faire du bois de chauffe, ils ne tuent pas les animaux pour les manger et ont du temps et de l'argent pour jouir et protéger la nature".
Dans un communiqué publié mercredi, la Ligue des jeunes de l'ANC a déclaré que ces propos "scandaleux" sont les derniers d'une série proférés par M.
Leon, qui fait ainsi étalage de sa haine des Noirs et des pays pauvres en général et de l'Afrique du Sud en particulier.
"Ce n'est pas la première fois que M.
Leon utilise une tribune internationale pour dire des propos racistes, rétrogrades, scandaleux, qui trahissent une espèce en voie de disparition.
M.
Leon est une relique de l'ère présidée par l'ex-président Peter Botha, dont nous ne pouvons oublier les injustices en dépit de tous nos efforts diplomatiques en faveur de la construction de la nation", a déclaré Zizi Kodwa, porte-parole de l'ANC, dans une déclaration.
M.
Leon, un éternel critique de l'ANC, n'a pu être joint pour commenter cette déclaration.

09 novembre 2006 09:54:00




xhtml CSS