La faim menace des milliers de réfugiés au Soudan du Sud (PAM)

Kigali, Rwanda (PANA) - Alors que le Soudan du Sud entre dans sa cinquième année de conflit, environ 7,1 millions de personnes vivant dans ce pays connaîtront une grave insécurité alimentaire en pleine période de soudure allant de la mi-mai à juillet, a mis en garde jeudi le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) dans un communiqué transmis à la PANA à Kigali.

L'agence onusienne a indiqué qu'elle travaillait dur pour augmenter l'aide alimentaire afin d'atteindre jusqu'à 4,8 millions de personnes au plus fort de la réponse en juin et en juillet.

La situation (au Soudan du Sud) risque de s'aggraver si une réponse humanitaire soutenue et globale n'est pas mise en place.

C'est une course contre la montre pour pré-positionner 140.000 tonnes de nourriture avant que de nombreuses communautés affaiblies par des années de conflit ne deviennent inaccessibles par la route à cause des pluies qui coupent l'accès à 60% du pays, ajoute le communiqué.

Selon le PAM, les pénuries alimentaires constituent un risque sérieux de malnutrition pour les réfugiés au Soudan du Sud et peuvent provoquer une crise humanitaire plus générale.

Les derniers rapports humanitaires soulignent que la recrudescence de la violence au Soudan du Sud, aggravée par la sécheresse et la menace de famine, ont conduit à la plus grande crise de réfugiés en Afrique à ce jour et et à la troisième au monde.

On estime que plus d'un tiers des 12 millions de citoyens du Soudan du Sud sont déplacés, alors que plus de la moitié de la population est touchée par la crise et près de deux millions de personnes déplacées ont besoin d'une aide humanitaire urgente.

L'insécurité alimentaire grave exacerbe encore la situation, entraînant des déplacements massifs et des mouvements transfrontaliers, de nombreux enfants réfugiés faisant face à des niveaux alarmants de malnutrition.

La dépréciation de la livre sud-soudanaise a également provoqué une hausse des prix des denrées alimentaires. L'inflation échappe à tout contrôle et atteint 125%, érodant à la fois le pouvoir d'achat et la sécurité alimentaire des ménages dépendants des marchés, a-t-il ajouté.
-0- PANA TWA/MA/AKA/BEH/IBA 10mai2018

10 مايو 2018 14:05:58




xhtml CSS