La diaspora togolaise appelée à se mobiliser pour la reconstruction nationale

Lomé, Togo (PANA) - Le Premier ministre togolais, Kwesi Arthème Ahoomey-Zunu, a appelé la diaspora togolaise à mobiliser ses compétences pour la reconstruction nationale, à l'ouverture des Assises nationales des Togolais de l’Extérieur, Zone Afrique, ce jeudi à Lomé, a constaté sur place la PANA.

«Le Gouvernement a décidé désormais de reconnaître l’importance du rôle des concitoyens résidant à l’étranger dans le processus de reconstruction et de relance de la croissance économique du Togo et d’associer cette frange dynamique de notre population à toutes les actions qu’il mène pour le bien des Togolais », a soutenu le Premier ministre, saluant la vision du Togo d’impliquer la diaspora à la question de développement du pays.

Cependant, « la question n’est pas de demander à la diaspora de se ranger derrière le gouvernement de manière caporalisée, mais de transcender les divergences politiques pour n’avoir comme point de mire que l’intérêt de notre cher pays», a insisté le Premier ministre, soulignant que «les présentes Assises nationales constituent un nouveau départ pour mener des réflexions sur l’orientation à donner aux apports inestimables de notre diaspora».

Justifiant l’importance d’une telle rencontre après plusieurs années de méfiance entre d’une part, des Togolais de l’extérieur entre eux et d’autre part, des Togolais de l’extérieur et le gouvernement, Ahoomey-Zunu s'est voulu incisif en espérant voir les compétences de la diaspora au service du développement du Togo et à faire des investissements pour le bien-être des populations.

Car, a-t-il révélé, les contributions de la diaspora togolaise sous forme de transferts de fonds sont très importantes. Selon les dernières estimations, ces transferts sont respectivement de l’ordre de 168 milliards de F Cfa en 2011 et 2012, et plus de 187 milliards de F Cfa en 2013, représentant ainsi pour les périodes considérées, entre 9 et 10% du Produit intérieur brut, a précisé le Premier ministre.

Par ailleurs, ces transferts, a-t-il indiqué, ont aussi rapporté en moyenne 15 milliards de F Cfa en recettes fiscales, selon les chiffres de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Et, il a ajouté : «il faut souligner que, depuis les cinq dernières années, le total des fonds envoyés par la diaspora togolaise est de 3 à 6 fois supérieur aux appuis budgétaires accordés au Togo par ses partenaires ».

Aussi, invite-t-il la diaspora à décliner désormais cet important apport «en différentes actions au service du développement de notre pays».

Les Assises de la diaspora togolaise, Zone Afrique qui regroupe plus de 200 participants, prendra fin le 28 mars 2014 avec des recommandations relatives aux mécanismes de mobilisation et de gestion de la diaspora, aux stratégies de canalisation des transferts de fonds de la diaspora vers des investissements productifs et au renforcement des initiatives de la diaspora en faveur du développement local.
Elles sont organisées, rappelle-t-on, après celles de la Zone Europe et de la zone Amérique en début du mois de mars.

La diaspora togolaise, de sources officielles,  peut être estimée à environ 1,5 million de personnes, dont les plus grandes colonies se trouvent en Afrique (Côte d’Ivoire, Gabon, Mali, Sénégal, Nigeria, etc.), en Europe (France, Allemagne, Belgique,Suisse, etc.) et en Amérique du Nord (USA, Canada).

La population résidente au Togo est de 6.191.150 habitants au dernier  recensement général de la population et de l’habitat réalisé en  2010.

-0- PANA FAA/IS/SOC 27mars2014

27 مارس 2014 20:39:13




xhtml CSS