La délégation de la CEDEAO rend compte à Jonathan de sa mission en Côte d'Ivoire

Lagos, Nigeria (PANA)   - La délégation de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), qui s'est rendue en Côte d'Ivoire mardi, doit faire un compte-rendu ce mercredi à Abuja  de sa mission au chef de l'Etat nigérian et président en exercice de la CEDEAO, Goodluck Jonathan, a appris la PANA de sources proches de l'organisation.

Les présidents Pedro Pires du Cap-Vert, Ernest Bai Koroma de la Sierra Leone et Yayi Boni du Bénin ont transmis au président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo, lors d'une réunion de trois heures à Abidjan, la décision du bloc régional de 15 membres de faire usage de la "force légitime" au cas où il refuserait de quitter volontairement le pouvoir.

Les trois chefs d'Etat, accompagnés du président de la Commission de la CEDEAO, James Victor Gbeho, ont également rencontré le vainqueur reconnu par la communauté internationale du deuxième tour de l'élection présidentielle du 28 novembre, Alassane Ouattara et le chef de la Mission des Nations unies en Côte d'Ivoire, Choi Young-jin.

Dans le même temps, les chefs des armées de la CEDEAO, réunis à Abuja mardi pour mettre au point les détails d'une éventuelle intervention militaire contre M. Gbagbo, ont poursuivi leurs travaux ce mercredi.

Au cours de cette réunion, qui a lieu à huis clos, la PANA a appris que les chefs militaires finalisent les détails d'un possible déploiement de troupes en Côte d'Ivoire et d'autres mesures logistiques, au cas où M. Gbagbo ne se plierait pas à la demande des dirigeants africains de se retirer du pouvoir pour laisser la place au vainqueur reconnu par la communauté internationale de l'élection présidentielle dans son pays.
-0- PANA SEG/FJG/JSG/IBA 29décc2010





29 décembre 2010 13:25:00




xhtml CSS