La dégradation de l'état de santé de Mandela à la Une de la presse nigériane

Lagos, Nigeria (PANA) - La nouvelle de la dégradation de l'état de santé de Nelson Mandela, annoncée par la présidence sud-africaine dimanche soir, a été largement reprise par la presse nigériane ce lundi.

La presse sud-africaine cite le porte-parole présidentiel, Mac Maharaj, qui a déclaré que l'état de santé de l'ex-président était désormais "critique" et que le président Jacob Zuma lui avait rendu visite dans un hôpital de Pretoria, où il est traité pour une infection pulmonaire.

"Mandela dans un état critique - Jacob Zuma", a ainsi titré  "Vanguard". "Mandela, désormais dans un état critique, selon la présidence" ("Guardian"); "L'état de santé de Nelson Mandela se dégrade" ("Leadership"); "Le monde retient son souffle pour Mandela - dernières 24 heures très critiques - Zuma" ("Tribune") et "Nelson Mandela dans un état critique à l'hôpital" ("Punch") sont certains des autres titres de la presse ce matin.

L'état de santé de M. Mandela, qui fait des séjours fréquents à l'hôpital ces temps derniers pour une infection pulmonaire récurrente qui remonte à 1988 quand il avait contracté la tuberculose en prison, est suivi avec beaucoup d'attention au Nigeria, pays qui a joué un rôle déterminant dans la fin de l'apartheid en Afrique du Sud.

Selon l'encyclopédie en ligne, Wikipedia, l'American Hospital Association recommande aux médecins d'utiliser l'expression "état critique" quand les signes vitaux d'un patient sont instables et en dessous des limites normales.

Dans cet état, le patient peut être inconscient et les indicateurs sont défavorables.

Après l'admission à l'hôpital de M. Mandela le 08 juin, la présidence sud-africaine avait déclaré qu'il était dans un "état grave mais stable".

Il est resté dans cet état jusqu'à dimanche soir, où sa situation est devenue "critique".
-0- PANA SEG/FJG/JSG/IBA  24juin2013

24 juin 2013 11:26:57




xhtml CSS