La crise en RD Congo nécessite des actions urgentes, selon le Secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires humanitaires

Kinshasa, RD Congo (PANA) - Le Secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence en RD Congo, Mark Lowcock, a déclaré, mardi, peu avant de quitter Kinshasa au terme d’un séjour de 48 heures dans le pays que la crise en RD Congo nécessite des actions urgentes.

Le coordonnateur du groupe de communication des Nations Unies, Ivon Edoumou, qui l'a fait savoir mercredi au cours de la conférence hebdomadaire de l’ONU, a souligné que cette visite, la première depuis sa nomination, se voulait une opportunité de toucher du doigt la situation humanitaire en RD Congo qui connaît l’une des plus graves crises au monde.

M. Lowcock qui s’est fait accompagner de Mme Sigrid Kaag, ministre hollandaise du Commerce extérieur et de la Coopération pour le développement, s’étaient rendus à Kalemie mardi, où ils ont visité les camps de déplacés de Katanika et Kalunga pour s’enquérir de la situation humanitaire dans cette province.

Cette visite a été ponctuée par des histoires et des témoignages de personnes affectées par la crise dans cette province.  

M. Lowcock avait également signalé, mardi, l’organisation d’une conférence de haut niveau en avril prochain à Genève pour faire un plaidoyer afin de mobiliser 1,7 milliard Usd pour juguler la crise humanitaire en RDC.

Selon lui, les autorités congolaises ont, de leur côté, pris certaines mesures pour combattre cette souffrance de la population.

«Le gouvernement a déclaré qu’il allait injecter plus d’argent à l’aide humanitaire. Il a accepté d’alléger la procédure de délivrance de visa pour les travailleurs humanitaires, de diminuer les droits de douane et le délai de réponse pour les importations humanitaires, y compris pour les médicaments et la nourriture», a dit M. Lowcock.

Mme  Sigrid Kaag a estimé pour sa part, qu’il faut agir maintenant pour prévenir le pire et en même temps, alléger, adoucir les conditions humanitaires qui persistent dans la région.
-0- PANA KON/IS/SOC 14mars2018

14 mars 2018 19:32:56




xhtml CSS