La communauté internationale se penche sur la sécurité alimentaire dans l’océan Indien

Ebène, Maurice (PANA) - La conférence d’Antananarivo permet d’ouvrir une nouvelle dynamique pour Madagascar et la région en établissant un inventaire complet des projets de sécurité alimentaire et nutritionnelle menés dans la Grande Ile, en réaffirmant l’engagement des bailleurs sur les projets en cours et à venir et en mesurant les grandes attentes du secteur privé, en particulier des autres Etats de la COI, vis-à-vis de la production malgache, selon un communiqué de la Commission de l’océan Indien publié ce samedi à Maurice.

Dans ce communiqué dont une copie a été transmise à la PANA, à la fin des deux jours de travaux, jeudi et vendredi, de la conférence sur la sécurité alimentaire dans l’océan Indien, la COI indique qu’un montant de 49 millions d’euros sont mobilisés par les partenaires, dont l’Union européenne, la Plateforme régionale de recherche agronomique pour le développement (PReRAD) et le Fonds international de développement agricole (FIDA).

En outre, la Banque africaine de développement (BAD) a fait part de sa volonté de financer des projets d’intégration sous-régionale à l’échelle de l’océan Indien et des engagements des bailleurs et partenaires en faveur de la sécurité alimentaire régionale.

Sur Madagascar, ce sont  645 millions d’euros qui sont mobilisés.

Au total, ce sont donc 694 millions d’euros qui seront engagés au service de la sécurité alimentaire dans l’océan Indien, et en particulier à Madagascar, d'ici 2020, précise la COI.

La COI a proposé dix projets visant à intensifier la production sur les 36 millions d’hectares de terres arables à Madagascar où 3 millions seulement sont exploités.

"La production rizicole à l’hectare en Asie est de 6 tonnes, elle est de moins de 2 tonnes dans la Grande Ile", note le communiqué.

La COI veut aussi mieux lier sécurité alimentaire et sécurité nutritionnelle, s’attaquer activement à la modernisation des circuits de commercialisation, d’import/export intra-régional et vers le vaste monde et mettre l’accent sur les infrastructures.
-0- PANA NA/JSG/SOC 21fév2015

21 Fevereiro 2015 09:07:00




xhtml CSS