La cantine, facteur de réussite à l'école

Abidjan- Côte d'Ivoire (PANA) -- L'existence des cantines scolaires en Côte d'Ivoire, est un facteur de réussite aux examens scolaires au niveau du cycle primaire, a indiqué Mme Odette Loan Lago Daleba, directrice nationale des cantines scolaires de Côte d'Ivoire.
Mme Loan, qui s'exprimait au cours d'un séminaire-bilan pour prévoir les appuis financiers destinés à sa structure pour l'année scolaire 2004/2005, a révélé qu'au cours de l'année 2002/2003, les établissements primaires dotés de cantines scolaires ont enregistré 67,81 pour cent de taux de réussite à l'examen du Certificat d'études primaires élémentaires (CEPE) contre 59,46 pour ceux qui en sont dépourvus.
Il ressort de la communication de la directrice nationale des cantines scolaires, que de 3.
400 cantines avant le déclenchement de l'insurrection armée du 19 septembre 2002, les cantines scolaire sont passées à 3.
600 aujourd'hui, après une chute de 1.
500 au début de la crise, du fait notamment de la coupure du pays en deux.
Une nette progression qui, selon elle, aura permis à quelque 522.
164 "rationnaires" de consommer 6.
068 tonnes de vivres cette année.
Elle a souligné que l'action des cantines scolaires, qui se réalise actuellement autour de 465 groupements coopératifs actifs, annonce une progression de 30 pour cent l'année prochaine.

30 août 2004 13:53:00




xhtml CSS