La baisse des taux de mortalité infantile en RDC est la conséquence de la couverture vaccinale, selon l’ONU

Kinshasa, RD Congo (PANA) - Des efforts fournis par la République Démocratique du Congo (RDC), appuyée par l’Unicef, en vue d’accroitre la couverture vaccinale sur l’ensemble du territoire national, ont contribué à la réduction des taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans de 148 pour mille naissances vivantes en 2007 à 104 en 2014, a déclaré mercredi au cours de la conférence hebdomadaire de l’ONU, Mme Florence Marchal, coordonnatrice du groupe de communication des Nations unies.

D’après Mme Marchal, qui cite une Etude démographique et de santé 2014 (EDS), la couverture vaccinale au Penta3 (le vaccin utilisé chez l’enfant pour prévenir cinq maladies, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et les infections à Haemophilus Influenzae) est passée de 78% à 91% de 2010 à 2015.

Ce résultat, a-t-elle ajouté, est le fruit du renforcement du Programme élargi de vaccination systématique à travers la disponibilité des vaccins, le renforcement de la chaîne de froid, la récupération des enfants non ou insuffisamment vaccinés par les relais communautaires, les campagnes de masse, l’organisation d’activités de vaccination intensifiées et l’intensification de la sensibilisation de la communauté sur les avantages de la vaccination.

Sur le plan épidémiologique, la RDC n’a pas détecté un cas de poliovirus sauvage (Pvs) depuis le 20 décembre 2011, et le pays a été déclaré "pays certifié sans polio" en novembre 2015. Néanmoins, le risque d’importation du Pvs et du Poliovirus dérivé du vaccin (Pvdv) demeure élevé eu égard à l’existence de zones de santé d’accès difficile, de zones d’insécurité et de frontières non maîtrisées avec des pays ayant déjà notifié des cas de Pvs.

Pour Mme Marchal, la semaine mondiale de la vaccination 2016, célébrée du 24 au 30 avril 2016, est une opportunité pour renforcer le plaidoyer auprès des institutions de la République, en vue de la concrétisation de leur engagement en faveur de la vaccination ainsi que de sensibiliser davantage la communauté à l’importance de terminer les séries de vaccins selon le calendrier vaccinal.
-0- PANA KON/TBM SOC  27avr2016

27 avril 2016 20:08:17




xhtml CSS