La Zambie retire les OGM des camps de réfugiés

Lusaka- Zambie (PANA) -- Le gouvernement zambien a commencé à retirer 6.
884 tonnes d'aliments génétiquement modifiés que le Porgramme alimentaire mondial (PAM) a récemment fourni aux camps de réfugiés du pays, rapporte ce lundi le Times of Zambia, un journal gouvernemental.
Le journal indique que les stocks seraient remis au PAM à la fin de l'opération dans le courant de cette semaine.
Selon le ministre zambien de l'intérieur Lackson Mapushi, des agents ont été dépêchés dans tous les camps de réfugiés du pays en vue d'assurer que les stocks ont été récupérés et remis au PAM.
D'après ce dernier, le gouvernement a aussi commencé à distribuer des aliments non génétiquement modifiés aux populations réfugiées du pays.
La semaine dernière, Lusaka a récusé les affirmations du PAM selon lesquelles il a autorisé la distribution de nourriture génétiquement modifié à 130000 réfugiés en Zambie, indiquant son refus de donner des aliments génétiquement modifiés à toutes les catégories de personnes vivant en Zambie.
La Zambie qui fait partie des six pays d'Afrique Australe confrontée à la famine, a rejeté la nourriture génétiquement modifiée offerte par les donateurs.
Plus de 2 millions de personnes sont menacées par la faim dans ce pays, rappelle-t-on.

16 septembre 2002 11:00:00




xhtml CSS