La Société civile pour la proclamation du gouvernement fédéral

Le Caire- Egypte (PANA) -- Une conférence ayant regroupé, au Caire, en Egypte, les délégués de plusieurs organisations et associations de la Société civile sur le thème "L'Afrique de l'union .
.
.
à l'unité" a invité, samedi soir, les participants au 11ème sommet de l'Union africaine (UA) prévu lundi à Charm el-Cheikh, à proclamer un gouvernement fédéral.
La rencontre a été organisée, à l'instigation du journal égyptien "Al-Ahram Al Arab", par l'Union des pharmaciens arabo-africains, l'Union des avocats arabes et l'Office des savants et experts arabes et africains (IPSO), en collaboration avec le Forum général des organisations civiles arabo-africaines.
Dans un appel rendu public à l'issue de leurs travaux, les participants à la conférence ont exhorté les dirigeants africains à mettre à profit la tenue du sommet de Charm el-Cheikh pour proclamer le lancement d'un gouvernement unique devant servir d'instrument d'exécution de décisions restées lettre morte durant de nombreuses années et traduire ce qui a été décidé pour l'Afrique en actes concrets.
Ils ont, par ailleurs, dénoncé les complots des ennemis du continent qui, disent-ils, ne veulent pas que soit proclamé un gouvernement africain unique parce qu'ils veulent maintenir l'Afrique désintégrée, pour mieux piller ses richesses.
Par ailleurs, le Mouvement de la jeunesse africaine, qui revendique 10 réseaux de 866 organisations de la Société civile de tous les pays africains, a appelé les dirigeants réunis à Charm el-Cheikh à réaliser les aspirations des populations africaines relatives à la formation du gouvernement fédéral africain.
Le Mouvement de la jeunesse africaine prévient qu'il envisagera de conduire une vaste campagne à travers tout le continent pour démasquer les indécis, si les dirigeants africains reportent la décision de la formation d'un gouvernement fédéral à un autre sommet.

29 juin 2008 15:59:00




xhtml CSS