La NASI pour l'interdiction des armes à bord des avions

Lagos- Nigeria (PANA) -- Une agence nigériane de sécurité aérienne a lancé un appel en vue de l'adoption d'une loi interdisant les armes à bord des aéronefs civils.
Cet appel fait suite à l'incident du week-end dernier au cours duquel un coup de feu parti accidentellement des mains d'un agent de la sécurité avait jeté l'émoi dans un vol commercial qui s'apprêtait à décoller d'Abuja, la capitale du Nigeria.
L'Initiative nigériane de Sécurité aérienne (NASI) a déclaré lundi, que le texte proposé doit prévoir la mise à la retraite d'office ou le licenciement de tout membre du personnel des services aériens qui refuserait de se soumettre à un contrôle de sécurité et monterait à bord d'un avion en cachant une arme.
Le secrétaire général de la NASI, Jerry Agbeyegbe, a aussi suggéré que les individus coupables de tels faits soient passibles d'une peine minimum de 25 ans d'emprisonnement.
Un coup de feu était parti de l'arme chargée d'un agent des services de sécurité de l'Etat, dont l'identité n'a pas été révélée et qui avait refusé de passer par les contrôles usuels.
La scène s'était passée à bord du Boeing 727-200, qui devait assurer la liaison Abuja-Lagos.
L'incident avait provoqué une véritable panique à bord, les passagers essayant tous de trouver un lieu sûr où se cacher.
Personne n'avait été blessé mais l'avion avait été endommagé.

08 octobre 2001 19:38:00




xhtml CSS