La MINUAD condamne l'attaque contre les soldats de la paix au Darfour

New York- Etats-Unis (PANA) -- La Mission conjointe des Nations unies et de l'Union Africaine au Darfour (MINUAD), à l'ouest du Soudan, a condamné mercredi une attaque sur sa patrouille à l'issue de laquelle deux soldats de la paix appartenant à la mission de maintien de la paix ont été blessés.
"Nous condamnons cet acte criminel et lâche.
Nous considérons que le fait d'attaquer des soldats chargés du maintien de la paix est une chose grave et les auteurs doivent être traduits devant la justice," a affirmé le porte parole de la MINUAD, Noureddine Mezni, dans un communiqué dont la PANA a obtenu une copie.
Mezni a affirmé que l'attaque de mardi a eu lieu à Nyala, la capitale du Sud Soudan, où des hommes non identifiés ont tendu une embuscade à la patrouille de police de la mission, blessant sept d'entre eux et parmi ces derniers deux sont dans un état grave.
"L'un des deux soldats de la paix gravement blessés a été évacué sur Khartoum alors que l'autre n'a pas pu être transporté en raison de la gravité de son état," a t il ajouté.
Le porte-parole a exhorté le gouvernement soudanais à poursuivre les auteurs et à les traduire devant la justice tout en indiquant: "Nous avons porté les détails de l'incident à la connaissance des autorités.
" Par ailleurs, il a déclaré que le chef de la MINUAD, Ibrahim Gambari, se rendra à Nyala dans la journée du mercredi pour tenir des consultations avec les Chefs de la mission basés dans cette zone et pour rendre visite aux blessés à l'hôpital local.
22 membres du personnel ont été tués dans des attaques similaires depuis la prise de service de la mission en lieu et place de celle de l'Union africaine pour assurer le maintien de la paix dans la région, le 31 décembre 2007 La force de maintien de la paix doit achever cette année le déploiement de sa capacité maximale autorisée dans la région qui lui permettra d'atteindre un effectif de 26 000 militaires, policiers et civils.

17 février 2010 17:37:00




xhtml CSS