La Libye va présider l'A.G. de l'ONU en 2009, selon Kadhafi

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- Le colonel Mouammar Kadhafi de Libye a annoncé, samedi, que l'Afrique, à qui revient la présidence tournante de l'Assemblée générale de l'ONU pour l'année prochaine, a choisi la Libye pour occuper cette présidence.
Dans une déclaration à la presse à l'issue du sommet de l'Union africaine (UA) dans la capitale éthiopienne, le leader libyen a ajouté que le ministre libyen délégué aux Affaires africaines, Dr Ali Triki, a été porté candidat pour la présidence de cette instance onusienne.
Et d'expliquer: "Dr Triki ne peut pas être en même temps président de l'Assemblée générale de l'ONU et président de la Commission de l'UA.
Il a laissé ce dernier poste à un autre diplomate compétent, en la personne du ministre des Affaires étrangères du Gabon, Jean Ping que nous avons soutenu tous".
Par ailleurs, le colonel Kadhafi a indiqué que le comité présidentiel formé par le sommet d'Addis-Abeba pour réfléchir sur le gouvernement fédéral africain dans la perspective du sommet de juillet prochain en Egypte, constitue la fin du parcours à ce sujet, affirmant que ce comité entamera son travail pour la mise en place des dernières touches pour le gouvernement fédéral.
"Si le gouvernement de l'Union est formé, il constituera un mécanisme qui créera les mécanismes fédéraux pour les Affaires étrangères, la Défense, la Sécurité, le Commerce extérieur et les autres départements", a-t-il dit, ajoutant que l'objectif ultime est la constitution des Etats unis d'Afrique, à l'instar des Etats-Unis d'Amérique.
En réponse à une question de la PANA sur le rôle que peut jouer la Libye pour mettre fin aux conflits en Afrique, le colonel Kadhafi a imputé cette situation à un déficit démocratique, expliquant en substance: "Tant que tous les gens n'exercent pas le pouvoir, celui qui est en dehors luttera pour y parvenir en détrônant celui qui s'y trouve".

02 février 2008 20:07:00




xhtml CSS