La Libye préside une réunion de l'UA consacrée à la création d'une zone de libre-échange continentale

Tripoli, Libye (PANA) - Le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Siala, a présidé lundi dans la capitale rwandaise, Kigali, une réunion du conseil exécutif de l'Union africaine (UA) en sa qualité de premier vice-président de l'organisation continentale, une rencontre préparatoire du Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement qui aura lieu mercredi, dédié à la création d'une zone de libre-échange africaine.

Les ministres africains des Affaires étrangères ont examiné, lors de cette réunion extraordinaire, les rapport du Comité des délégués permanents des pays de l'Union africaine, dont la rencontre a eu lieu les 17 et 18 mars dans la capitale du Rwanda, Kigali, le projet
d'accord attendu en vertu duquel sera établie une zone de libre-échange continentale, après avoir été examiné par la 18ème session extraordinaire du Conseil des ministres des Affaires étrangères et sa signature par les chefs d'Etat et de gouvernement.

Le sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine intervient comme le couronnement d'une série de réunions d'experts de l'Union africaine depuis 2015, afin de déterminer les intérêts des pays africains pour créer un marché continental libre qui fera du continent la plus grande zone de libre-échange depuis la création de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Les termes de l'accord, qui sera signé par les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine lors de ce sommet, précisent également les règles d'origine des biens des Africains, l'analyse des obstacles douaniers et tous les défis qui entravent l'intégration et l'unité africaine.

L'Union africaine cherche à réaliser la transformation économique du continent par le biais du commerce, ou la libéralisation progressive du commerce en Afrique au cours des prochaines années pour offrir de nouvelles opportunités aux entreprises africaines de rivaliser et de coopérer au-delà des frontières.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine ont décidé, lors de leur 30ème sommet à Addis-Abeba fin janvier, d'élire la Libye en tant que premier vice-président de l'Union africaine, rappelle-t-on.
-0-PANA BY/BEH/SOC 19mars2018

19 mars 2018 20:08:34




xhtml CSS