La Libye critique les résultats de la Conférence de Durban

Tripoli- Libye (PANA) -- Le comité populaire libyen des Liaisons extérieures et de la Coopération internationale a qualifié mardi les résultats de la Conférence mondiale de Durban contre le racisme de "choc qui a traumatisé la conscience humaine".
Dans un communiqué rendu public à Tripoli, le comité populaire a indiqué que les grandes puissances mondiales ont imposé leur volonté aux autres et bafoué la volonté des peuples exprimée par les organisations non gouvernementales.
"Au moment où le monde s'attendait à une occasion historique sans précédent pour jeter les bases d'une nouvelle ère d'égalité et de tolérance à travers le règlement de la page noire du passé où une minorité d'hommes s'était livrée à l'oppression, la tyrannie et le racisme contre la majorité, les grandes puissances n'ont pas reconnu, à Durban, le droit des peuples colonisés aux réparations pour les longues et dures années de la colonisation et de l'apartheid", indique le communiqué.
La Libye a énergiquement dénoncé, entre autres, le mutisme observé dans la déclaration finale de Durban sur les exactions et des pratiques racistes israéliennes contre le peuple palestinien.
"L'échec de la Conférence mondiale contre le racisme, ajoute le communiqué, ne signifie aucunement la renonciation des peuples à leurs droits.
Au contraire, les masses populaires qui vivent une nouvelle ère, la leur, vont imposer leur volonté et les conceptions de l'égalité.
Car, on ne peut jamais faire taire tous les hommes sur la terre".

11 septembre 2001 21:37:00




xhtml CSS