La Journée de mobilisation contre le VIH/SIDA célébrée en Libye jusqu'à lundi

Tripoli Libye (PANA) - La manifestation scientifique et culturelle organisée ce samedi  en Libye pour commémorer la Journée de mobilisation contre la pandémie du VIH/SIDA se poursuit jusqu'à lundi, sous la grande tente dressée à la Place des martyrs à Tripoli, en vue des prestations de nombreuses sociétés nationales et internationales parrainée par le Centre national libyen de lutte contre les maladies.

C'est ainsi que différentes structures et associations évoluant dans le domaine de la Santé et plus particulièrement dans la lutte contre la pandémie du VIH/SIDA  animent  ces manifestations sous forme d'expositions des appareils, ainsi que des produits médicaux utilisés dans la lutte contre le SIDA et dont la plupart sont gratuitement distribués aux malades.

Intervenant à cette occasion, le ministre de la Santé, le Dr Nour Al-dinn Doghman, qui prenait part à la manifestation sur le thème ''Stop à la contagion, stop à la ségrégation, stop à la mort, stop au SIIDA'', a indiqué que ''l'objectif de ces manifestations consiste à rappeler aux populations l'existence de la  redoutable maladie du SIDA dont la Libye n'est pas épargnée''.

Il a insisté sur l'importance de déployer davantage d'efforts dans la lutte contre cette maladie, à travers la sensibilisation des jeunes, pour stopper sa progression.

De son côté, le directeur du Centre national libyen de lutte contre les maladies, Badr Al-dinn Al-najar,  a affirmé que la situation de la pandémie en Libye est en nette progression ces derniers temps, précisant que des études menées par le centre, en collaboration avec l'Union européenne, ont montré que le taux de prévalence en Libye est plus élevé chez les toxicomanes, sans toutefois avancer des chiffres.

Il a mis en garde contre la gravité de la situation en Libye et affirmé qu'il est temps de "prendre des mesures pratiques et hardies pour lutter contre cette maladie '', en annonçant la Stratégie nationale de lutte contre le SIDA (2009 -2013) dont la mise en oeuvre prévoit  la mise à la disposition des malades de médicaments gratuits et l'ouverture de cliniques pour des soins gratuits et l'assistance psychologique.
-0- PANA AD/IN/SSB/IBA  02décembre2012

02 décembre 2012 23:30:46




xhtml CSS