La Journée africaine de l'environnement devient Journée Wangari Maathai

Addis-Abeba, Ethiopie (PANA) - Le 18ème Sommet de l'Union africaine a rebaptisé la Journée africaine de l'environnement Journée Wangari Maathai, en hommage à la défunte écologiste kenyane, en l'honneur de qui, un prix continental a été créé.

Le Sommet a reconnu le professeur Maathai comme une personnalité émérite et créé le "Prix Wangari Maathai pour les réalisations remarquables en matière de préservation de l'environnement et de la biodiversité".

Ce prix sera attribué aux personnes qui se seront distinguées dans leur engagement à préserver l'environnement.

Les autorités kenyanes ont demandé la création de ce prix pour immortaliser l'oeuvre de Mme Maathai, disparue en septembre dernier après une longue bataille contre la maladie.

L'amour de l'écologiste kenyane pour les arbres avait pu se voir quand elle avait versé publiquement des larmes lorsqu'un arbre de cinquante mètres s'est abattu dans la Forêt du Congo, ce qui avait suscité un élan international pour la préservation du plus vaste couvert forestier du continent.

Les dirigeants africains ont également invité les 54 Etats du continent à baptiser des lieux publics, rues, parcs, places, écoles et instituts pour la paix et universités et autres monuments nationaux, du nom de Mme Maathai.

Ils ont estimé qu'un tel hommage encouragerait les efforts de la génération actuelle à sauvegarder la planète.

Un arbre a été planté en son honneur devant le complexe ultra-moderne de l'UA, face à la statue de Kwame Nkrumah.

Le Sommet a invité les institutions financières internationales à travailler avec les fondations privées et à coopérer avec son Mouvement de la ceinture verte pour soutenir l'Institut Wangari Maathai pour la Paix et l'Environnement.

Mme Maathai a été inhumée à l'Institut, conformément à ses voeux, après des funérailles nationales.
-0- PANA AO/SEG/FJG/JSG/IBA  31jan2012

31 janvier 2012 11:21:55




xhtml CSS