La Francophonie veut accompagner le Sénégal dans la recherche de la paix en Casamance

Ziguinchor, Sénégal (PANA) - En prélude au XV ème Sommet de la Francophonie qui se tiendra les 29 et 30 novembre à Dakar, la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES), en collaboration avec les départements de la Jeunesse, des Sports et du Conseil national de la jeunesse organise, actuellement à Ziguinchor, une rencontre dénommée ''Ziguinchor, actions jeunesse, sport, paix et citoyenneté'' qui va durer jusqu'au 15 de ce mois pour contribuer au retour définitif de la paix en Casamance, a constaté la PANA.

Au menu de cette rencontre, il est prévu des conférences, des sessions de formation des jeunes à la citoyenneté, à la paix et à la stabilité. A travers les activités prévues, les participants seront dotés de compétences entrepreneuriales et de ressources leur favorisant une meilleure insertion sociale et économique, a indiqué le Secrétaire général de la CONFEJES, Ali Harouna Bourama, lors de la cérémonie d’ouverture de la rencontre, présidée par le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, le Docteur Mame Mbaye Niang.

Les actions jeunesse, sports, paix et citoyenneté constituent un modèle qui a été développé, avec succès au Congo, en Guinée-Conakry, au Mali, en Côte d’Ivoire, au Rwanda et au Burkina Faso, a-t-il confié.

''Elles visent à optimiser le potentiel de créativité des jeunes et à donner corps à leurs aspirations légitimes à la paix et à un mieux-être à travers un programme structuré autour d’activités de jeunesse et de sports dans une perspective d’autonomisation et de plus grande cohésion sociale'', a-t-il laissé entendre, justifiant le choix de Ziguinchor par le principe de solidarité consacrée par la Francophonie, mais aussi par la nécessité d’accompagner le Sénégal, notamment les jeunes et les femmes, dans leur engagement pour un retour définitif de la paix en Casamance.

A signaler que la Casamance, la région Sud du Sénégal, très riche en potentialités agricoles et touristiques, est en proie à une guerre civile qui dure depuis plus de trente ans. Une guerre qui fait suite à une rébellion armée qui revendique l'indépendance de cette région.
-0- PANA MAD/IS/IBA 11nov2014

11 novembre 2014 11:21:00




xhtml CSS