La France veut diminuer ses forces en Centrafrique à la fin de l'année

Tunis, Tunisie (PANA) - Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a affirmé que son pays planifie pour diminuer sa présence militaire en Centrafrique ďici la fin de l'année en cours, au moment où la France travaille pour faire baisser les troubles dans ce pays en perspective des prochaines élections.

Dans une interview accordée à l'hebdomadaire français "Challenges" paru samedi, le ministre français a précisé que: ''notre objectif est de diminuer le niveau de nos forces à la fin de l'année pour les ramener à leur niveau ďavant-crise, environ 300 soldats''.

Le président français, François Hollande, avait affirmé récemment qu'il est loisible à son pays de retirer des forces en Centrafrique, ''immédiatement après l'élection ďun président dans ce pays''.

La France a déployé 900 soldats en Centrafrique après que le nombre de ses forces était dans ce pays de 2.000 soldats déployés après le déclenchement des actes de violence en 2013.

Concernant la lutte contre "Daesh", il a affirmé que les frappes françaises ont réalisé des progrès irréfutables, indiquant que les forces de la coalition ont éliminé 22.000 combattants de l'organisation "Daesh" du fait des frappes aériennes et que "Daesh" a perdu environ 15% des territoires qu'il contrôlait.

Relativement à la Libye, le ministre français a indiqué qu'il est du ressort du gouvernement ďentente nationale sous la direction de M. Serradj de voir s'il a besoin de soutien pour combattre "Daesh".
-0- PANA AD/IN/TBM/IBA  31janvier2016

31 janvier 2016 22:32:37




xhtml CSS