La France se réjouit de la signature de l’accord de paix sur le Darfour

Paris, France (PANA) – La signature jeudi à Doha, la capitale qatarie, d’un accord de paix entre le gouvernement  soudanais et le Mouvement Justice et libération (MJL), groupe armé du Darfour (région occidentale du Soudan), est le fruit du processus remarquablement mené par les Nations unies et l’Union africaine (UA), grâce au soutien constant du Qatar, a déclaré vendredi à Paris un porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Romain Nadal.

S’exprimant lors d’un point de presse, M. Nadal a rendu hommage à l’action déterminée et continue du médiateur conjoint des Nations unies et de l’UA, le Burkinabé Djibril Bassolé, en réitérant la conviction de son pays, selon laquelle "seule une solution politique permettra de faire cesser les souffrances des populations et offrira la sécurité nécessaire au développement du Darfour».

Il a par ailleurs exhorté l’ensemble des mouvements du Darfour à rejoindre les négociations en cours à Doha dans un esprit ouvert et constructif, afin de tirer partie de la dynamique engagée et conclure avec le gouvernement soudanais un accord de paix global et inclusif.

Depuis février 2003, le Darfour est confronté à une guerre civile qui a fait des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés. Des négociations de paix ont été engagées ces derniers mois au Qatar, sous l’égide des Nations unies et de l’UA, entre le gouvernement de Khartoum et différents mouvements rebelles du Darfour.
-0- PANA SEI/SSB/IBA   15juillet2011

15 juillet 2011 16:15:11




xhtml CSS