La France se félicite du mini-sommet sur la crise ivoirienne

Paris- France (PANA) -- Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères Hervé Ladsous a salué jeudi, la tenue le 6 juillet à Addis-Abeba, en marge du 3ème sommet de l'Union africaine, d'un mini-sommet sur la crise ivoirienne.
"Nous nous félicitons de la tenue de la réunion de haut niveau sur la Côte d'Ivoire, à l'initiative du secrétaire général des Nations unies qui a réuni ,en marge du sommet de l'UA, les chefs d'Etats du Bénin, du Burkina Faso, du Gabon, du Ghana, du Mali et du Nigeria", a-t-il déclaré lors d'un point de presse.
Pour M.
Ladous, le mini-sommet d'Addis-Abeba qui intervient après celui organisé à Abuja au Nigeria, "traduit la convergence des initiatives des chefs d'Etat africains pour conforter le processus de réconciliation prévu par l'accord de Linas Marcoussis".
"Le mini-sommet a également été l'occasion d'aborder les mesures concrètes permettant de lever les obstacles au fonctionnement du gouvernement, au processus de désarmement et l'adoption des textes prévus par Linas Marcoussis", a ajouté le porte-parole du Quai d'Orsay.
Les participants au mini-sommet d'Addis-Abeba ont, rappelle-t-on, arrêté le principe d'une rencontre le 29 juillet à Accra au Ghana, de tous les protagonistes de la crise ivoirienne.

08 juillet 2004 12:24:00




xhtml CSS