La France condamne la répression contre des partisans de Alassane Ouattara

Paris, France (PANA) – La France condamne fermement les violences perpétrées  samedi dernier à Abidjan par les forces de l’ordre contre des partisans de Alassane Dramane Ouattara qui ont fait trois morts, a déclaré lundi à Paris, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

S’exprimant au cours d’un point de presse, il a appelé à la cessation immédiate des graves violations des droits de l’homme et des atteintes aux libertés fondamentales, dénonçant les entraves au travail de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

«La France rappelle que les personnes qui menacent le processus de paix font obstacle au travail de l’ONUCI et des autres acteurs internationaux ou commettent de graves violations des droits de l’homme et du droit humanitaire, tombent sous le coup des mesures, y compris des sanctions ciblées, prévues par la résolution 1946 du Conseil de sécurité (de l’ONU)», a insisté M. Valero.

Répondant à l’appel du gouvernement de Alassane Ouattara, président reconnu par la communauté internationale, des centaines de personnes avaient manifesté samedi dans les rues d’Abidjan pour exiger le départ du président sortant, Laurent Gbagbo.

-0- PANA SEI/AAS/SOC 21fevrier2011

21 février 2011 20:19:48




xhtml CSS