La France appelle à un transfert pacifique du pouvoir en Côte d’Ivoire

Paris, France (PANA) – La France appelle, avec l’ensemble de la communauté internationale, au respect des résultats de l’élection présidentielle et à une transition pacifique en Côte d’Ivoire, a déclaré lundi à Paris le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

S’exprimant lors d’un point de presse, M. Valero a indiqué que Paris "participe activement aux discussions en cours au Conseil de sécurité des Nations unies sur un nouveau projet de résolution sur la Côte d’Ivoire, ainsi qu’à Bruxelles sur les sanctions ciblées».

Les autorités françaises ont par ailleurs rejeté l’ultimatum du président sortant, Laurent Gbagbo leur demandant de retirer avant dimanche les quelque 900 soldats français de la Force Licorne.

La Côte d’Ivoire est plongée dans une nouvelle crise politique, après  le second tour de la présidentielle organisée le 28 novembre dernier, à l’issue duquel  le président sortant Laurent Gbagbo et le candidat du Rassemblement des républicains (RDR) Alassane Ouattara revendiquent chacun la victoire.

Selon différentes sources, entre dix et cinquante personnes ont déjà  été tuées dans les violences post-électorales qui secouent le pays.

-0- PANA SEI/SOC  20décembre2010

20 décembre 2010 17:19:40




xhtml CSS