La Fondation Kadhafi s'implique dans la lutte contre le SIDA

Paris- France (PANA) -- Le président de la Fondation internationale Kadhafi pour les associations de bienfaisance, Saif Alislam Mouammar Kadhafi a annoncé, mercredi, lors d'une visite au siège de la Croix-Rouge française à Paris, que son institution va s'impliquer dans la lutte contre le HIV/SIDA en Afrique.
Le fils du chef de l'Etat libyen a précisé qu'il discutera avec ses interlocuteurs français, notamment les responsables de la Croix-Rouge française, des modalités concrètes de l'appui financier que compte apporter la Fondation à la lutte contre la pandémie dans le continent.
"Nous allons, comme nous l'avons fait dans le secteur de l'éducation, apporter notre contribution financière à la lutte contre le SIDA en Afrique", a affirmé Saif Alislam Kadhafi.
Qualifiant le SIDA "de pire fléau", le président de la Fondation Kadhafi a en outre indiqué que la liste des pays bénéficiaires de l'appui de l'Organisation non gouvernementale qu'il dirige sera arrêtée d'accord parties avec les organismes de lutte contre le SIDA.
Interrogée sur l'importance de cet appui à la lutte contre le SIDA en Afrique, Carmen Toxé du service de la communication et du partenariat à la Croix-Rouge française a jugé "substantielle et ouverte l'aide de la Fondation Kadhafi.
" "Nous allons discuter avec nos partenaires des Croix-Rouge nationales et ensuite nous identifierons les pays qui seront destinataires de ce soutien", a précisé à la PANA Mme Toxé, ajoutant qu'une partie de l'aide sera affectée à la confection des prothèses.
A la Croix-Rouge française, on souligne que le volet fabrication des prothèses de l'appui de la Fondation Kadhafi devrait concerner essentiellement les Etats africains qui ont connu des guerres civiles, notamment le Liberia, la Sierra Leone.

27 février 2002 14:02:00




xhtml CSS