La FIFA suspend le Mali pour ingérence du gouvernement dans le football

Bamako, Mali (PANA) - La FIFA, instance dirigeante du football mondial, a suspendu la Fédération malienne de football des activités liées au football en raison d'ingérence du gouvernement.

La suspension prend effet le 17 mars 2017.

Dans un communiqué reçu à Bamako vendredi, la FIFA a annoncé que l'Association malienne de football (FEMAFOOT) a été suspendue de toutes les compétitions jusqu'à nouvel ordre, ajoutant que cette évolution a été déclenchée par les mesures prises par M. Housseïni Amion Guind, ministre des Sports du Mali.

M. Guind a dissous le comité exécutif de la fédération le 8 mars et a nommé un comité intérimaire destiné à diriger l'association jusqu'à ce qu'un nouveau comité exécutif soit élu.

La FIFA a mis en garde l'association malienne que cette décision devrait être retirée immédiatement du fait qu'il ne devrait pas y avoir de tiers compris dans la gestion des affaires de FEMAFOOT.

Elle a également précisé que l'interdiction sera levée une fois les décisions du ministre annulées.

A la suite de la suspension, aucune équipe du Mali, que ce soit un club ou l'équipe nationale, ne peut participer à des compétitions internationales de quelque nature que ce soit jusqu'à ce que l'interdiction soit levée.

Ainsi, Al Masry SC d'Egypte, qui a perdu son match de premier tour (2-0) face au Djoliba du Mali dans la première manche de la première ronde de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF) est qualifié au play-off en raison de la suspension. Les matches de la phase de play-off auront lieu du 7 au 9 avril (premier tour) et du 14 au 16 avril (deuxième tour).

Lors du tour de play-off, les vainqueurs du premier tour de la Coupe de la CAF seront tirés contre les perdants du premier tour de la Ligue des champions, les équipes de la Coupe de la Confédération accueillant le deuxième tour.
-0- PANA VAO/MTA/TBM/SOC 17 mars2017

17 mars 2017 21:38:51




xhtml CSS