La Compagnie ivoirienne d'électricité décline sa responsabilité dans la coupure d'électricité en zones CNO

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - La Compagnie ivoirienne d'électricité (CIE) a décliné sa responsabilité face aux conséquences et dommages qui pourraient résulter de la coupure d'électricité intervenue depuis mercredi dans les zones Centre-Nord et Ouest (CNO) sous contrôle de l'ex-rébellion des Forces nouvelles.

Dans un communiqué, la CIE explique que "ces coupures sont consécutives à la réquisition dont fait l’objet, depuis le 19 janvier dernier, la distribution par le ministère des Mines et de l’Energie du gouvernement de Laurent Gbagbo" privant les populations et les opérateurs économiques de l'électricité et de l'eau dans les zones ciblées par le gouvernement du président sortant.

En janvier dernier, lors d'une coupure similaire, les Forces nouvelles avaient dénoncé "un acte de brigandage" et une "violation des droits élémentaires de l'Homme" de la part du camp de Laurent Gbagbo qui, pour sa part, avait justifié la mesure de réquisition du Centre national de dispatching par des raisons de "sécurité nationale".
-0- PANA BAL/SSB/IBA 27mars2011

27 mars 2011 07:56:39




xhtml CSS