La Commission de l'Union africaine installe le COMED au sein de ses structures

Dakar, Sénégal (PANA) - Le Groupe de travail de l’ADEA sur la communication pour l’éducation et le développement (COMED) sera désormais installé au sein des structures de la Commission de l'Union africaine, conformément aux termes d'un addendum au Protocole d’accord  entre l’Association pour le Développement de l’Education en Afrique (ADEA) et l’Union africaine, signé ce jeudi à Addis-Abeba (Ethiopie) par le commissaire de l’Union africaine aux Ressources humaines, Sciences et Technologies, Dr. Martial De-Paul Ikounga et la Secrétaire exécutive de l’ADEA, Mme Oley Dibba-Wadda.

La signature de ce partenariat, survenue en marge de la première session ordinaire du Comité technique spécialisé sur l'éducation, les sciences et les technologies (STC-EST), arrive à un moment où "la mise en œuvre de l’Agenda 2063 en liaison avec la Stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique (CESA 16-25) est sur le point de décoller", indique un communiqué rendu public par le COMED qui précise que la communication et la diffusion de l'information sont identifiés comme un élément-clé de la plate-forme de mise en œuvre de la CESA 16-25 que vient renforcer l’intégration du COMED au sein  de la CUA.

Le COMED sera donc installé plus précisément au sein du département des Ressources humaines, de la Science et de la Technologie de l'UA où l’ADEA est considérée comme "un partenaire technique(clé et une agence d'exécution du CESA 16-25, dans le but de faciliter une plus grande visibilité du travail réalisé dans le cadre de ce partenariat et permettre aux Etats membres et aux parties prenantes de disposer des informations et connaissances nécessaires à l'élaboration de leurs politiques.
 
Agissant en tant que forum d’échange d’idées et de partage des connaissances entre les différentes parties prenantes de l’éducation, le COMED se concentrera non seulement sur la promotion du dialogue et du consensus sur les programmes et les politiques d’éducation, mais également sur l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de communication pour l’Agenda  post-2015 de l’éducation  en Afrique.
 
"Dr Ikounga et Mme Dibba-Wadda sont fermement convaincus que cet hébergement renforcera la coopération existant entre la Commission et l’Association, en encourageant la promotion de la communication pour soutenir l’éducation, en facilitant le partage des connaissances et en appuyant les débats publics en Afrique et à l’extérieur du continent", à la faveur notamment du réseau de plus de 1.200 journalistes et experts en communication des 54 Etats membres de l’Union africaine mis en place par le COMED.
 
Il convient de rappeler que l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique est un forum de dialogue politique servant de catalyseur de réformes, de politiques et de pratiques prometteuses à travers la mutualisation des réflexions, des expériences, des enseignements tirés et des savoirs.

Un de ses principaux objectifs consiste à encourager les échanges entre les ministères de l’Education et les agences de développement.
-0- PANA SSB/IBA 30octobre2015
 

30 octobre 2015 13:48:29




xhtml CSS