La Chine construit un stade de football au Cap-Vert

Praia- Cap-Vert (PANA) -- L'ambassadeur de la République populaire de Chine au Cap-Vert, Sun Rongmao a annoncé lundi à Praia, que son pays va financer la construction d'un stade de football dans l'archipel, ajoutant que les travaux vont débuter en 2007.
Le diplomate chinois a souligné que le projet est encore un exemple de l'excellente coopération existant entre le Cap-Vert et la République populaire de Chine.
Le futur stade, qui sera dans la localité de Achada de Sao Filipe à Praia, comportera un terrain de football avec gazon naturel et une piste d'athlétisme avec du matériel synthétique (tartam).
L'infrastructure résoudra un des grands problèmes qu'affronte la Fédération capverdienne de football (FCF) lors de matches internationaux de la sélection nationale, le stade de Varzea ne remplissant pas les conditions idéales pour accueillir les défis de cette nature.
Le nouveau stade permettra aussi à la FCF de donner corps au pari qu'elle avait pris d'organiser de grands événements internationaux, tels que une des prochaines éditions de la coupe d'Afrique des nations (CAN) de plus jeunes catégories.
Depuis l'établissement des relations entre le Cap-Vert et la République populaire de Chine il y a environ 30 ans, ce pays asiatique a financé et construit plusieurs infrastructures telles que l'Assemblée nationale (Parlement), le Palais du gouvernement, la Bibliothèque et l'Auditorium national dans l'archipel.
Par ailleurs, des techniciens chinois ont terminé la construction du premier barrage de rétention des eaux pluviales dans la localité de Poilao, sur l'île de Santiago.
Cette infrastructure permettra l'emmagasinage 1,2 million de mètres cubes d'eau pour l'irrigation de 65 hectares et fournira des emplois à des centaines de familles.
Le barrage a 26 mètres d'hauteur, 15 mètres de long et une lagune d'une capacité d'emmagasinage de 1,7 million mètres cubes d'eau et une crête de 153 mètres de long.
Avec les pluies relativement abondantes tombées aux mois d'août et de septembre, le barrage a retenu près de 10.
000 m3 d'eau, ce qui a attiré sur les lieux des milliers de personnes venues voir l'utilité de l'œuvre et son impact dans la modernisation de l'agriculture au Cap-Vert.

03 Outubro 2006 19:15:00




xhtml CSS