La Cedeao s'est engagée à consolider le développement et la démocratisation en Gambie

Banjul, Gambie (PANA) - Le Représentant spécial du président de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), Vaba Gayflor, a réitéré vendredi en Gambie, l'engagement du bloc régional á consolider le développement et la démocratisation dans le pays.

Parlant à l'ouverture d'une table-ronde sur la gestion de la coalition, Vaba Gayflor a déclaré que l'extension du mandat de la Mission de la Cedeao en Gambie (Ecomig) comprend le soutien à la formation et à la réorientation des différentes Forces armées et de sécurité.

La réunion a eu lieu au Center for Humanitarian Dialogue, une fondation suisse de médiation privée dont la mission principale est de prévenir, atténuer ou résoudre les conflits armés par le dialogue et la médiation.

"Compte tenu de notre forte conviction que la poursuite de l'existence de la Coalition de Gambie 2016 est cruciale pour la paix et la stabilité à long terme dans le pays, le Dialogue humanitaire est intéressé à entreprendre des initiatives visant à renforcer la coalition et à favoriser les relations harmonieuses entre tous les partis politiques ", a déclaré Gayflor.

Pendant ce temps, la ministre des Affaires féminines, Fatoumatta Jallow-Tambajang, a déclaré que la Gambie partage une vision collective, des valeurs et des responsabilités démocratiques pour faire la différence pour son peuple et pour offrir le développement et l'avancement plus que nécessaires.

Jallow-Tambajang, qui agit en même temps comme surveillante du Bureau du vice-président, a déclaré : "Cette initiative est destinée à permettre à la coalition gambienne de 2016 de partager et de bénéficier de la gestion de la coalition dans d'autres pays africains qui reflèteront l'esprit des gens sur l'impasse politique récente [en Gambie] ".

Elle a noté que huit partis politiques ont formé la coalition dans le but de mettre fin à 22 ans de règne autocratique de l'ancien Président Yahya Jammeh.

Tambajang a souligné l'importance du dialogue en affirmant qu'il les aidera à tirer des leçons des expériences d'autres pays africains sur la gestion de coalition.

"Nous cherchons à apprendre, dans l'esprit de l'unité et de la solidarité de l'Afrique, sur la façon dont ceux qui nous ont précédés ont travaillé à la diffusion des dividendes de la démocratie et de la bonne gouvernance dans l'esprit des différences idéologiques et des intérêts qui caractérisent les membres d'une coalition", a-t-elle ajouté.
-0- PANA MSS/AR/MTA/BEH/SOC 23juin2017

23 juin 2017 17:52:37




xhtml CSS