La Cedeao en partenariat avec les organisateurs de musique urbaine pour approfondir l'intégration régionale

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - La Commission de la Cedeao a promis de renforcer le partenariat avec les organisateurs du Festival de musique urbaine (Festival des Musiques Urbaines d'Anoumba, Femua) comme un moyen de renforcer l'intégration de la région avec l'aide de la culture et de la musique.

Prenant la parole à l'ouverture de la 8ème édition, qui vient de se terminer, du Festival à Anoumabo, à Abidjan en Côte d'Ivoire, le président de la Commission, Kadré Désiré Ouédraogo, a décrit la musique comme un instrument d'intégration et de communion sans barrière de langue, de religion, de race ou de géographie.

Le chef de la Cedeao, qui était le président d'honneur de l'édition de cette année du Festival, tenue sous le thème "L'intégration et l'unification des peuples", a également jeté la première pierre d'une école construite par le groupe musical, Magic System, organisateur du Festival.

Il a exprimé son optimisme quand à l'accélération du mouvement vers l'intégration complète de l'Afrique de l'Ouest, compte tenu de la popularité et de l'attraction du Festival parmi un nombre croissant de jeunes artistes.

Il a également profité de l'occasion pour informer les invités et les artistes sur la célébration du 40ème anniversaire de la Cedeao cette année.

Depuis sa création, il y a huit ans, le Femua est devenu un événement annuel réunissant des artistes de l'intérieur et de l'extérieur de l'Afrique.

Dans son allocution de bienvenue, Salif Traoré dit Alsalfo, le lead vocal de Magic System et ambassadeur de l'Unesco, a déclaré que le Femua a grandi pour devenir un point de référence pour les festivals de musique en Afrique. Il est également devenu une plate-forme pour l'intégration et la cohésion sociale des populations, d'où le choix du thème de cette année.

Le festival de cette année, tenu du 21 au 26 avril 2015, a organisé des concerts à l'Institut français, à l'Hôtel du Golf, ainsi qu'à Anoumabo et au complexe sportif de Koumassi, une commune d'Abidjan qui en compte dix.

Il a également présenté les activités sportives, surnommé Tournoi Cedeao, soutenu par la Commission, avec des participants des États membres.

La directrice des communications de la Cedeao, Mme Sandra Oulate F. Elleingand, a remis un cadeau à la meilleure équipe de football au nom de Ouédraogo à la cérémonie de clôture à Koumassi, à Abidjan.

-0- PANA VAO/MTA/BEH/IBA    04mai02015

04 mai 2015 15:48:10




xhtml CSS